Icon Sport

Top 14 - Le Toulon de demain se dévoile

Le Toulon de demain se dévoile

Le 14/12/2018 à 09:32

TOP 14 - Un nouveau centre d’entraînement, priorité donnée à la formation, confiance dans les jeunes et encore quelques grandes stars, les annonces de Mourad Boudjellal ont donné une idée du RCT de demain avec le projet 2019-2023.

La soirée a débuté par une vidéo mettant en scène Jonny Wilkinson et Bernard Laporte, rappelant ainsi les années fastes du RCT. Ou devrait-on dire l'ancien Toulon. Celui d'un modèle aujourd'hui obsolète. Du passé au futur, Mourad Boudjellal et Bernard Lemaitre, nouvel actionnaire du club, ont présenté le RCT de demain. Avec des annonces fortes.

Enfin un centre d’entraînement de haut niveau

"Je suis là pour aider le président dans sa tâche. Une aide financière mais aussi par mon expérience de chef d'entreprise. Je souhaite accompagner le projet centre de formation et performance", expliquait Bernard Lemaitre. Par sa main, le club connaît ainsi une "recapitalisation massive", selon les termes de Mourad Boujdellal (10 millions d'euros).

De quoi se doter, enfin, d'installations dignes du haut niveau. Le projet, présenté sur vidéo, proposait ce qui peut se faire de mieux. Alliant modernité et commodité. Deux terrains, dont un couvert, une pelouse synthétique, une halle de sport de plus de 2600 m² dont 1000 dédiés à la musculation, avec une salle pour le pros et une autre pour les Espoirs. Ainsi qu'un centre de soins modernes et enfin le siège administratif. De quoi changer des préfabriqués qui parsèment l'actuel centre d’entraînement de Berg. Trois options sont à l'étude pour la localisation, la décision se fera au premier trimestre 2019, afin de déposer les permis et commencer les travaux en juin prochain pour être terminés en juin 2020.

Projet orienté sur les jeunes...

Ces travaux doivent permettre de faire éclore la "fabrique à champions". "Pas un seul talent de la région ne doit nous échapper", annonçait d'ailleurs Mourad Boudjellal tout en voulant renforcer les liens du RCT avec les clubs des environs. "Nous voulons un référentiel et des standards sur l'ensemble des équipes de jeunes avec un label RCT. Avec la volonté de mettre les joueurs et les joueuses au centre du dispositif mais aussi de favoriser en interne la formation des éducateurs", détaillait Laurent Emmanuelli, responsable de la politique sportive du RCT. Un fort accent toulonnais mais pas seulement.

Top 14 - Patrice Collazo (coach de Toulon)

Top 14 - Patrice Collazo (coach de Toulon)Icon Sport

Le club a également signé une convention avec l'AC Bobigny 93. Comme un symbole de cette nouvelle politique, l'état major toulonnais a annoncé en grandes-pompes les prolongations de plusieurs jeunes formés au club (Gros, Carbonel, Smaili, Belleau et Setiano pour trois ans). "Je me suis engagé pour un projet club", expliquait à la tribune Patrice Collazo. Et de poursuivre. "L'axe principal est remettre l'institution au centre de tout. Savoir ce que ça représente de jouer pour ce club, incarner ses valeurs. Le RCT doit retrouver une identité forte qui englobe tout le monde de l'école de rugby aux pros, mais aussi les anciens. Le projet sportif s'articulera autour d'un effectif construit avec des joueurs du centre de formation et de la région, mais aussi avec la possibilité d'aller chercher des compétences avec une marge de progression en Top 14 ou Pro D2. Et enfin des étrangers qui apportent une véritable plus-value".

… Encadrés par des stars

La révolution est en marche, mais pas question de renier son ADN. Depuis son arrivée à la tête du RCT, Mourad Boudjellal a toujours misé sur des stars internationales. De Umaga en passant par Wilkinson, Habana, Nonu ou dernièrement Fekitoa et Savea. Comme l'a indiqué Collazo, les joueurs étrangers devront apporter une vraie plus-value. Les prolongations de contrat de Facundo Isa (3ans) et Brian Alainu'uese (2 ans) vont dans ce sens. Et avec l'annonce de la signature d'Eben Etzebeth pour les deux prochaines saisons, le patron du RCT frappe un grand coup sur le marché des transferts.

Eben Etzebeth (Afrique du Sud)

Eben Etzebeth (Afrique du Sud)Getty Images

Le deuxième ligne sud-africain de 27 ans est une référence du poste et déjà les supporters toulonnais se prennent à rêver en voyant en lui le successeur de Bakkies Botha. "C'est le plus gros recrutement de l'histoire du RCT et peut-être du Top 14, il correspondra aux attentes des supporters. Je suis particulièrement fier de vous annoncer cet accord", se réjouissait Boudjellal.

Également tout sourire au moment de présenter le trois quart All Black Nehe Milner-Skudder. Une promesse pour des lendemains heureux sur les bords de la Rade. Sur de leur fait, les dirigeants Varois promettent même un deal avec leurs supporters. "Si vous vous engagez à vous abonner pour les quatre prochaines saisons et que nous ne gagnons pas un titre sur cette période, la cinquième année sera offerte". Promesse présidentielle.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés