Eurosport

Mourad Boudjellal : "Le cent-unième essai ? Vincent en rêve la nuit"

Mourad Boudjellal : "Le cent-unième essai ? Vincent en rêve la nuit"

Le 12/03/2018 à 09:24

A 36 ans, Vincent Clerc a égalé le record d'essais inscrits dans l'élite, jusqu'alors détenu par Laurent Arbo. Un soulagement mais également une fierté pour Mourad Boudjellal qui ne cache pas l'admiration et le respect qu'il porte à l'un des joueurs qui "a écrit les grandes lignes" de l'histoire du rugby français.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Rugbyrama : Mourad, Vincent Clerc a inscrit samedi son centième essai en première division. Comment l'avez-vous vécu ?

Mourad Boudjellal : Dans ma carrière de président, j'ai eu la chance de côtoyer quelques uns des plus grands joueurs de l’histoire de ce sport. Vincent en fait partie. Il a l'intelligence, la dimension et la rigueur des plus grands. C'est un vrai professionnel, et ceux qui l'ont côtoyé ne peuvent être surpris qu'il égale le record de Laurent Arbo. C'est un perfectionniste et il ne pouvait pas s'arrêter à une unité.

Pourtant, tout aurait pu s'arrêter après sa deuxième opération du tendon d'Achille en janvier 2017.

M.B : C'est vrai. Et je peux vous affirmer qu'on lui a souvent répété que sa carrière était terminée. Mais lui croyait en sa capacité à revenir. Nous avons énormément parlé et il y a beaucoup de respect entre nous. Alors oui, je l'ai récupéré en miettes après sa blessure. Mais du moment où il m'a dit qu'il n'était pas satisfait de sa sortie et qu'il voulait prolonger, la question ne s'est pas posée. Puis qui suis-je, moi, pour ne pas offrir une belle sortie au plus grand ailier français de l'histoire ? Je n'ai jamais joué au rugby, mais j'ai toujours respecté l'histoire de ce sport. Et Vincent en a écrit les grandes lignes.

Que se passe-t-il dans votre tête au moment où Vincent Clerc plonge dans l'en-but ?

M.B : J'ai poussé un cri de joie et immédiatement regardé l'écran géant. Je cherchais à lire les traits de son visage... On aurait dit un minot de 20 ans qui inscrivait son premier essai chez les "grands". C'était magnifique. Cet essai, il en rêvait depuis son arrivée à Toulon. D'ailleurs, je vais voir si on peut le renommer "Vin100". Mais je peux vous assurer qu'il ne va pas s'arrêter en si bon chemin... Il va inscrire au moins un cent-unième essai.

Vincent Clerc (Toulon)

Vincent Clerc (Toulon)Icon Sport

Pourtant il affirme vouloir se détacher de ce chiffre, et préfère se concentrer sur ses performances globales...

M.B : Il répète qu'il préfère s'en détacher, mais n'en croyez pas un mot. Il ne le dira pas mais ce cent-unième essai, il en rêve la nuit. C'était une obsession pour lui d'égaler Laurent Arbo, et s'en est instantanément devenue une de le dépasser après son essai. Les compétiteurs ne s'arrêtent jamais. C'est un soulagement, mais il n'en est pas débarrassé. Pas tant que son nom ne sera pas seul en haut du tableau. Et encore... S'il peut en marquer un, il voudra en marquer deux, puis trois, puis quatre et creuser l'écart, pour que son record soit inégalable. Il aime les essais, et s'il en est là aujourd'hui c'est parce qu'il n'a fait que penser à ce record.

Laurent Arbo, recordman d'essais en Top 14

Laurent Arbo, recordman d'essais en Top 14Icon Sport

Auriez-vous aimé que Chris Ashton, sur son troisième essai, offre le ballon et ainsi le record à Vincent Clerc ?

M.B : Vous savez, j'ai toujours su que dans ces moments-là il ne fallait rien attendre d'un Anglais, surtout après une défaite dans le Crunch (rires). Non, plus sérieusement je demeure persuadé que Vincent aurait apprécié le geste, mais qu'il préfère se faire cet essai. Vous avez vu, en milieu de deuxième mi-temps quand il se voit offrir un ballon de relance ? Son visage était fermé, on aurait dit un tueur. Dans la vie de tous les jours c'est le gendre idéal, mais sur un terrain c'est un killeur, plus rien ne compte. Très franchement je sais qu'il n'en tiendra pas rigueur à Chris. Et je suis également intimement convaincu qu'il battra le record d'ici la fin de saison.

Désormais, peut-on officiellement dire que c'est sa dernière saison ?

M.B : Peut-être qu'il arrêtera en fin de saison, mais nous n'en avons pas encore parlé... Maintenant, s'il continue à marquer et à montrer autant d'euphorie quand il est sur les terrains, il risque d'avoir des propositions (sourire). Plus sérieusement, c'est un immense joueur et c'est à lui de choisir quand et comment il quittera les terrains.

Contenus sponsorisés
0
0