Icon Sport

L'antisèche : Toulouse a retenu les leçons de la semaine dernière

L'antisèche : Toulouse a retenu les leçons de la semaine dernière
Par Rugbyrama

Le 18/03/2018 à 20:22

Dominateurs et joueurs, les Toulousains se sont bien repris face au leader montpelliérain après leur défaite face au LOU. Vainqueurs 22-14, les hommes d'Ugo Mola reviennent dans la course pour les deux premières places. Le MHR repart lui bredouille d'Ernest-Wallon.

Le match : Patiemment, Toulouse est venu à bout de Montpellier

Le Stade toulousain avait à cœur de rattraper sa défaite dans son antre de la semaine dernière face à Lyon. Le MHR voulait quand à lui conforter sa première place tout en ménageant ses principaux cadres (Pienaar, Bismarck Du Plessis, Mogg sur le banc). Une partie qui a mis du temps a démarré puisqu'il a fallu attendre... la 35e minute avant de voir le score se débloquer. Et c'est l'inévitable fidjien Némani Nadolo qui a ouvert le score, inscrivant son 15e essai de la saison.

En première période, les Toulousains ont longtemps eu la possession mais se sont heurtés à la défense féroce montpelliéraine. La réaction toulousaine est intervenue juste avant la pause par l'intermédiaire du deuxième ligne Yoann Maestri. A la mi-temps, le match restait ouvert (7-7) et Ernest-Wallon commençait à s'inquiéter.

À la reprise, le discours d’Ugo Mola portait ses fruits. Ultras-dominateurs une grande partie de la seconde mi-temps, les Toulousains marquaient par l'intermédiaire de Cros après une belle percée de Galan (12-7, 52e). Le Stade prenait définitivement le large sur la magnifique action menée par le centre Zack Holmes (67e, 22-7). Les coéquipiers de Louis Picamoles se réveillaient bien trop tard en inscrivant un essai de pénalité en fin de match (22-14), en vain. Avec cette victoire, le Stade toulousain conforte sa 3e place et revient à 5 points de son adversaire du jour.

Le joueur : Gillian Galan, au four et au moulin

Le numéro 8 toulousain a réalisé une grosse performance cet après-midi. Sur chaque prise de balle, il a fait avancer son équipe. Décisif sur l’essai de Zack Holmes, il perce la ligne adverse sur 20 mètres et permet à ses coéquipiers de conclure quelques mètres plus loin. Montrant l’exemple en défense, il a livré l'une des plus belles performances de sa saison.

Gillian Galan (Toulouse) vs Montpellier

Gillian Galan (Toulouse) vs MontpellierIcon Sport

Le tournant du match : Le carton jaune de Paul Willemse

On joue la 60e minute, les hommes de Vern Cotter subissent la pression du Stade toulousain depuis le début de la seconde mi-temps. Après avoir encaissé une pénalité par le biais de Thomas Ramos (57e) et surtout un essai de Pierre Cros (52e) le MHR a la tête sous l'eau. Le deuxième ligne montpelliérain commet l'irréparable dans un maul toulousain à quelques mètres de la ligne. Exclusion temporaire pour le Sud-Africain. La conséquence ne tardait pas à venir avec l’essai de Zack Holmes, sept minutes après le carton jaune de Willemse. Double-break pour les hommes d'Ugo Mola. Les Montpelliérains ne reviendront plus au score. Jeu, set et match.

La question: Le MHR peut-il perdre sa place de leader ?

La défaite au Stade toulousain n'a rien d’alarmante pour les joueurs à la fleur de ciste. Le seul regret est de repartir les valises vides de Haute-Garonne. Un point de bonus défensif qui aurait maintenu encore un peu plus à distance ses adversaires pour la place de leader. Au regard du calendrier, les Héraultais semblent tout à fait à même de conserver leur place de leader puisqu'ils recevront 3 fois en 5 matchs. Invaincu à domicile en Top 14, le MHR à son destin en main.

Le MHR peut-il perdre sa première place ?

Sondage
1272 vote(s)
Oui
Non

Par Théo Combes

Contenus sponsorisés