Icon Sport

Top 14 - Mathieu Lorée (Lyon): "Montrer un beau visage à l'extérieur"

Lorée: "Montrer un beau visage à l'extérieur"

Le 18/02/2015 à 17:06

Il avait la chasuble de probable titulaire cette semaine à l’entraînement, comme l’ouvreur Lachie Munro avec qui il devrait donc former la charnière du Lou à Toulouse. Le demi de mêlée Mathieu Lorée se verra offrir une chance de briller samedi, lui qui n’a connu que quatre titularisations cette saison en Top 14.

Ces vacances ont-elles été frustrantes de par le fait qu’elles arrivaient après un résultat décevant, ou bien ont-elles fait du bien physiquement?

Mathieu LORÉE: Il y a du pour et du contre. Elles ont fait du bien parce que cela a permis de se régénérer mais on gardait dans un coin de la tête ce match du Racing qu’on aurait du gagner à la maison. C’était difficile mais cela a quand même fait du bien.

Vous avez surement ruminé ce match...

M.L: Oui un petit peu, mais il faut passer à autre chose parce qu’il reste encore quelques matchs à jouer et notre saison n’est vraiment pas finie. On espère pouvoir rattraper les quelques points que l’on a perdus, rapidement.

" Il va falloir être intelligents à l’extérieur"

Car vous êtes en retard sur les temps de passages prévus, surtout à domicile?

M.L: Exactement, on a déjà perdu deux matchs à la maison (Stade toulousain et Racing-Métro, ndlr) donc il va falloir être intelligents à l’extérieur, essayer de prendre les points qu’il y a à prendre et en espérant gagner tous nos matchs à la maison.

Dans votre situation, ce n’est en plus pas évident de devoir se déplacer quatre fois en cinq matchs!

M.L: C’est clair que ce n’est pas évident mais après on a montré un beau visage et aussi du moins bien à l’extérieur. On espère que dans cette fin de saison, on montrera un beau visage lors de chaque match à l’extérieur, ce qui nous permettra de rapporter peut-être quelques points et pourquoi pas un ou deux matchs gagnés à l’extérieur.

Et quand on voit les adversaires (Toulouse, Castres, Montpellier et Brive), ce n’est pas l’idéal...

M.L: C’est sur, mais maintenant il faut se reconcentrer sur nous et surtout ne pas baisser la tête parce que c’est ce qui serait le plus facile pour rester la tête sous l’eau.

" On sait que tous les week-ends vont être très difficiles."

Vous êtes pourtant dans la nécessité de faire un coup à l’extérieur.

M.L: Oui, on n’a pas trop le choix. On voit que toutes les équipes ont gagné un peu partout, Oyo qui a gagné deux fois à Paris... On aurait pu le faire à Bayonne, on ne l’a pas fait, donc on espère le faire bientôt!

Mathieu Lorée (Lyon)

Mathieu Lorée (Lyon)Icon Sport

Est-ce que le match à Castres sera le plus important ou bien serait-ce une erreur de ne se focaliser que sur ce match là?

M.L: Non, je pense que ce serait une erreur. Il faudra se focaliser sur Castres le lundi en rentrant de Toulouse. On essaye déjà de voir ce que l’on peut faire à Toulouse et puis on reviendra lundi pour ensuite aller à Castres et y faire quelque chose aussi. On sait que tous les week-ends vont être très difficiles.

Y aura-t-il un sentiment de revanche face à Toulouse, qui était venu gagner au Matmut Stadium au match aller (17-41, ndlr)?

M.L: Ce sera particulier oui et non, maintenant on sait que c’est une grosse équipe donc on s’attend à un très très gros match. On essaye de se préparer pour être performant.

" On va aller jouer là bas et on va tout donner pour pouvoir ramener quelque chose"

Des équipes sont allés les embêter à Ernest-Wallon!

M.L: C’est sûr que ce n’est plus le même Toulouse mais bon, sur un match, je pense qu’ils peuvent retrouver les valeurs qu’ils avaient avant. Il va quand même falloir faire attention. Maintenant, si ça peut nous sourire, on va le prendre!

Mais comment réussir à les embêter? Par quoi cela peut-il passer? On a le sentiment que vous avez des intentions à l’extérieur mais que cela ne paye pas...

M.L: On verra bien. Les intentions, justement, on les a. Maintenant est-ce que cela va marcher? Est-ce que cela va s’ouvrir? On ne sait pas. On va aller jouer là bas et on va tout donner pour pouvoir ramener quelque chose. On verra bien aussi la physionomie du match, si c’est serré ou pas. Il faut se concentrer sur nous et notre jeu, on espère que cela va nous sourire ce week-end.

Cette probable titularisation, comment la prenez-vous?

M.L: Bien! Avec Ricky (Januarie, ndlr), on alterne beaucoup et on a un style de jeu complètement différent. Pour l’équipe c’est bien, cela apporte quelque chose d’autre, donc en espérant que cela se renouvelle de plus en plus.

Une charnière avec Lachie Munro, l’idée est de tester des choses différentes?

M.L: C’est la volonté des coachs, ce sont eux qui font l’équipe (rires), ce n’est pas nous. On va prendre ce qui est à prendre et on verra à la fin du match.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0