Icon Sport

Chabal: raisons d’un clash

Chabal : les raisons d’un clash
Par Rugbyrama

Le 03/02/2012 à 10:33Mis à jour Le 03/02/2012 à 10:56

Le célèbre troisième ligne tricolore Sébastien Chabal (34 ans ; 62 sélections) a été mis à pied hier, jeudi, par son président Jacky Lorenzetti et ce, jusqu’au terme de la saison. Une rupture franche et brutale. Midi Olympique révèle en exclusivité toutes les explications à ce clash.

Sébastien Chabal est au chômage technique. Mis à pied hier jeudi par l’homme fort du club des Hauts de Seine, Jacky Lorenzetti, le célèbre barbu ne revêtira plus la tunique Ciel et Blanc de la saison. Sa mise à pied est à effet immédiat, et court jusqu’à la fin de la saison. Les avocats des deux parties travaillent déjà sur les conditions de rupture des contrats. Comment expliquer un divorce aussi brutal ? Les raisons sont implacables, et sont de deux ordres. D’un côté, un président qui fait ses comptes en constatant que son stade est, à chaque rendez-vous, insuffisamment rempli. De l’autre, un joueur international, véritable figure du sport français dont les prétentions salariales sont élevées. Résultat, le premier tarde à présenter sa proposition de contrat au second. Les deux hommes se sont rencontrés une énième fois en début de semaine. Chacun a présenté sa position, sans succès, et la négociation a viré au clash.

Un vestiaire près de l'implosion

Selon les informations de Midi Olympique, l’argent n’en était pas la seule raison. Le sportif était également en cause. Et le cas "Chabal" n’est pas isolé. Il n’est que l’étincelle qui aurait mis le feu aux poudres. Profitant de l’entrevue pour vider son sac, le troisième ligne centre aurait vertement remis en cause les méthodes du manager Pierre Berbizier, et rapporté à son président qu’une large frange de l’effectif parisien ne supportait plus ses méthodes. Comme le révèle Midi Olympique ce vendredi, de nombreux coéquipiers partagent son désaccord: Juan Martin Hernandez, François Steyn... et même le capitaine Lionel Nallet, dont la prolongation de contrat n’est toujours pas actée. Du coup, les autres clubs se positionnent pour s’attacher les services des deux compères. Lyon s’est déjà manifesté. Mais d’autres propositions, toutes plus alléchantes les unes que les autres, devraient suivre...

Retrouvez dans Midi Olympique ce vendredi tous les dessous du clash entre Sébastien Chabal et le Racing...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0