Icon Sport

Saint-André calme le jeu

Toulon : PSA a mis son "gilet pare-balles"
Par Rugbyrama

Le 31/03/2011 à 18:08Mis à jour Le 01/04/2011 à 09:45

Après la défaite à Castres (12-18), le président de Toulon Mourad Boudjellal avait fermement recadré certains de ses joueurs... ainsi que son manager, Philippe Saint-André. Ce dernier a réagi, en faisant preuve d'un maximum de sérénité avant la venue de Paris à Mayol samedi (14h30).

"Il reste à mes yeux l'un des plus compétents techniciens de France. A lui de donner le meilleur de lui-même, de s'occuper du seul RCT. C'est dans les moments difficiles qu'on reconnaît les meilleurs. Je ne me mêlerais pas du sportif. Je laisse faire mais il faut gagner". Voilà les mots par lesquels Mourad Boudjellal avait, dans Var Matin en début de semaine, publiquement recadré Philippe Saint-André à l'issue de la défaite contre Castres. Des propos exempts de toute ambiguïté, comme c'est toujours le cas avec le président varois...

En cette fin de semaine, et alors que le RCT prépare un match capital contre le Stade français samedi à Mayol, l'ancien ailier international a réagi. Et il reste calme, dans l'intérêt des joueurs explique-t-il : "Le président dit qu'il n'est pas content et c'est normal. En mettant la pression sur ses entraîneurs et ses joueurs, il est dans son rôle (…) Il veut montrer que par rapport à son investissement, il n'est pas satisfait des résultats. Je sais aussi que mes joueurs sont sous pression et ont besoin de confiance. De mon côté, j'essaie de leur apporter le plus de sérénité possible. Je connais le métier depuis trop longtemps. Je suis prêt à prendre les coups. J'ai mon gilet pare-balles...".

"Arrêtons la sinistrose!"

Alors "PSA" ne fuit pas ses responsabilités. Il ne nie pas que, compte tenu de sa huitième place actuelle, son équipe est quasiment condamnée à un sans faute pour les quatre derniers matchs de championnat. Et il assume ses erreurs : "Si on en est là actuellement, c'est que l'on s'est trompé sur plusieurs choses", reconnaît-il. Mais il appelle au calme avant cette 23e journée de Top 14... et à une semaine du quart de finale de H Cup contre Perpignan à Barcelone. "On s'apprête à disputer un quart de finale de H Cup pour la première fois dans l'histoire du club, rappelle l'ancien entraîneur de Sale, alors arrêtons la sinistrose !"

La sinistrose n'est pas là, non. Mais le club toulonnais pourrait tomber dedans s'il ne se qualifiait pas pour les phases finales du Top 14 et la prochaine saison de H Cup. Mourad Boudjellal en a besoin pour boucler son budget et se montrer à la hauteur d'un recrutement encore étincelant (Giteau, Botha). Alors les deux semaines à venir seront capitales pour l'avenir du club.

Retrouvez dans Midi Olympique ce vendredi la présentation de Toulon-Stade français et un article sur les débuts de Gavin Henson en Top 14.

Contenus sponsorisés