Icon Sport

Le fait du match : Les Bleus altruistes et collectifs

Le fait du match : Les Bleus altruistes et collectifs
Par Simon Valzer via Midi Olympique

Le 18/08/2019 à 00:14Mis à jour Le 18/08/2019 à 00:17

TEST MATCH - Auteurs de cinq essais sans en encaisser un seul, les Bleus ont parfaitement lancé leur campagne de matchs de préparation. Un résultat obtenu grâce des choses simples, comme le jeu juste et l'altruisme. Encourageant.

Franchement, on ignore jusqu'à quand il faut remonter pour retrouver la dernière victoire avec cinq essais à zéro de notre XV de France. On est bien remonté au Tournoi 2017, et ce 18-40 infligé aux Italiens à Rome... Mais nos Bleus n'avaient marqué que quatre essais et en avaient tout de même encaissé trois de la part des Transalpins. Alors on a songé à ce cinglant 27-0 infligé à une Argentine en déroute à Tucuman en juin 2016. Mais là encore, le compte n'y est pas. Les Tricolores n'avaient marqué que trois essais.

Tout comme il n'y était pas non plus en 2016, après la claque monumentale assénée aux Samoans à Toulouse 52-8, essai samoan en fin de rencontre). Alors on a dû remonter encore plus loin dans le temps pour remonter jusqu'en... 2007 ! Et un autre match contre l'Italie, dans le Tournoi, où les Bleus s'étaient imposés 39-3. Autant dire qu'il faut donc remonter aux calendes grecques...

Alors, comment les Bleus s'y sont-ils pris pour renouer avec une telle performance, douze ans après ? En pulvérisant leurs adversaires sur la ligne d'avantage ? En enchaînant les exploits individuels ? En concassant leur adversaire en conquête ? Non, non et non. Les Bleus ont réussi ce tour de force en jouant simple, et surtout en jouant juste, les uns pour les autres.

Situations bien négociées

Plusieurs joueur illustrent bien ce constat : l'on pense aux prestations de Wesley Fofana ou Damian Penaud. Les deux Clermontois sont de redoutables duellistes, et ils n'ont pas toujours eu besoin des autres pour faire des différences. Cela leur a valu des superbes exploits comme de terribles bourdes d'ailleurs... Samedi soir, les deux habituels solistes ont brillé par leur altruisme : l'on pense aux passes justes de Fofana, et à celles décisives de Penaud.

Test match - Wesley Fofana (XV de France) échappe aux plaquages (Écosse)

Test match - Wesley Fofana (XV de France) échappe aux plaquages (Écosse)Icon Sport

De façon plus générale, les trois-quarts tricolores ainsi que les joueurs de la troisième ligne ont, la plupart du temps, bien géré les coups : passe après contact, attitudes d'attente de soutien, coups de pied de recentrage... les situations d'avantage ont été bien négociées et pour tout vous dire, cela nous a fait un bien fou ! Un sens collectif que le staff aurait, à priori, réussi à inculquer au XV de France en un temps record.

Même si, bien sûr, ce constat encourageant devra être vérifié face à une opposition d'un meilleur niveau, comme le XV majeur du Chardon, et pas son équipe réserve comme ce fut le cas samedi soir à Nice. En tout cas, on en redemande !

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0