• XV de France - Antoine Dupont
    XV de France - Antoine Dupont

Que risque Dupont après son carton rouge contre l’Afrique du Sud ?

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TEST-MATCH - Lors de la victoire au forceps des Bleus face à l’Afrique du Sud (30-26), Antoine Dupont a concédé un carton rouge à la 48ème minute pour une charge en l’air sur Cheslin Kolbe. Le capitaine du XV de France sera suspendu pour le prochain match contre le Japon, mais risque une sanction aléatoire.

Pour la première fois de sa jeune carrière, Antoine Dupont a vu rouge. Tout est parti d’une pénalité vite jouée par l’intenable Faf de Klerk à la 46ème minute. Arrivé dans les vingt-deux mètres français, le numéro 9 des Springboks laissait couler deux temps de jeu pour envoyer un coup de pied par-dessus à Cheslin Kolbe. En retard au point de chute et focalisé sur le ballon, Antoine Dupont a malencontreusement percuté l’ailier casqué, ce dernier retombant sur la nuque. Wayne Barnes, l’arbitre de la rencontre, décida logiquement de sortir un carton rouge à l’encontre du capitaine des Bleus, le deuxième de la partie après celui de Pieter-Steph du Toit en première période. Si le demi de mêlée des Bleus est tout de suite venu réconforter son ancien coéquipier, l’expulsion de Dupont pourrait coûter cher au Toulousain.

Une suspension de six à dix matchs ou plus…

Le règlement de World Rugby est très clair au sujet des plaquages dangereux en l’air. La règle 9.17 stipule "qu’un joueur ne doit pas plaquer, faire une charge, tirer, pousser ou saisir un adversaire dont les pieds ne touchent pas le sol". Cette règle est alors analysée selon trois degrés : faible, moyen ou supérieur. La fédération internationale note également que "tout acte de jeu déloyal qui débouche sur un contact avec la tête et/ou le cou donnera lieu au minimum à une sanction avec un point d’entrée de degré moyen".

À l'image des quatre protocoles commotions demandés en première période, cette rencontre a lourdement marqué les corps, au point même de choquer le grand public. https://t.co/Yo8ivtSnMP

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 13, 2022

Étant donné que Kolbe est retombé sur la tête, Antoine Dupont risquerait une suspension minimale de six semaines (degré moyen), et une sanction maximale de dix semaines ou plus (degré supérieur). Mais dans les faits, un cas similaire à l’action de Dupont a déjà eu lieu lors d’une rencontre internationale et avait débouché sur une sanction moindre.

… la jurisprudence Russell

En 2015, lors d’un match du Tournoi des Six Nations entre l’Écosse et l’Angleterre, le jeune Finn Russell s’était rendu coupable de la même faute et d’une expulsion sur carton rouge. L’ancien ouvreur de Glasgow avait percuté en l’air Dan Biggar à la réception d’une chandelle. La tête du Gallois avait d’ailleurs heurté le sol, mais Finn Russell n’avait finalement écopé que de deux semaines de suspensio. À l’inverse, la peine maximale avait été requise contre Tolu Latu, en avril dernier contre le Racing 92, où . Onze semaines de suspension avaient été requises contre l’ancien parisien. À ce jour, une seule chose est certaine : Antoine Dupont ne disputera pas le dernier test des Bleus contre le Japon. Un crève-coeur pour le Toulousain.

Dupont marqué, Galthié rassurant

Dans l'attente d'une décision par World Rugby, le capitaine du XV de France est apparu marqué à l'issue de la rencontre. "Évidemment, j’ai ressenti un sentiment de culpabilité sur le moment. Heureusement, l’équipe a fait le job. Maintenant, je vais être pénalisé car je vais rater ce dernier match à Toulouse (contre le Japon) qui était important pour moi. On verra bien la sanction qui me sera infligée, mais bon, mes états d’âme passent après le collectif". À l'inverse, son sélectionneur, Fabien Galthié a tenu à soutenir le numéro 9 français. "Antoine n’a pas à culpabiliser. Max Lucu, qui n’était pas entré face à l’Australie le week-end dernier, a été capable de l’accompagner à Marseille. Les joueurs ont tous été très solides autour de leur capitaine et c’est ce qu’il faut retenir".

Par Clément LABONNE