Icon Sport

France-Australie - Camille Lopez : "C’est mon entière responsabilité. Je m’en veux"

Lopez : "C’est mon entière responsabilité. Je m’en veux"

Le 20/11/2016 à 10:10Mis à jour Le 20/11/2016 à 10:13

XV DE FRANCE - Auteur du drop manqué en toute fin de match face aux Wallabies (23-25), Camille Lopez (27 ans, 10 sélections) est apparu très marqué à l’issue de la rencontre. En colère contre lui-même, le demi d’ouverture du XV de France reconnaît qu’il va avoir du mal à évacuer sa frustration.

Camille, racontez-nous la dernière action du match et votre tentative de drop…

Camille LOPEZ : Comme on était dominateurs sur les mêlées précédentes, on commande une double pour aller chercher une pénalité. L’arbitre nous dit de jouer le ballon du coup on lance une action pour se mettre en position de drop. On a essayé de le structurer au mieux. Après voilà, je le loupe. C’est mon entière responsabilité. Je m’en veux. C’est frustrant.

Vous auriez préféré être davantage décalé sur la droite du terrain pour vous ouvrir l’angle de frappe ou avoir le ballon plus tôt ?

C.L : On ne se comprend pas trop avec Baptiste (Serin). C'est ma façon de faire, je préfère avoir la balle tout de suite, c'est personnel. Je ne l'aurais peut-être pas mise non plus en l'ayant vite. Quoiqu'il arrive, j'ai échoué. On ne doit pas perdre ce soir (samedi, NDLR) et j'y suis pour beaucoup. Il n’y a pas d’excuses à avoir. Je le manque, je le manque. Ce n’est pas une question d’angle ou quoi ce soit. Je l’ai loupé. Je suis déçu pour le groupe.

La tentative de drop de Camille Lopez (XV de France) face à l'Australie - 19 novembre 2016

La tentative de drop de Camille Lopez (XV de France) face à l'Australie - 19 novembre 2016Icon Sport

" Je suis en colère contre moi-même. Je ne vous cache pas que je vais mal dormir"

Le match ne se perd pas uniquement sur ce drop manqué…

C.L : Sur la première période, on est un peu en dedans. On réagit bien en seconde période où on a vu qu’en déplaçant pas mal le ballon, on se procurait des occasions, des brèches qu’on a eu du mal à finir. On aurait pu scorer un peu plus à l’image de mon drop qui aurait pu me permettre de gagner ce match. C’est mon boulot et je ne l’ai pas fait.

Avez-vous été perturbé par vos aller-retour sur le terrain (avec les blessures de Jean-Marc Doussain et Scott Spedding, NDLR) ?

C.L : J’étais à la disposition de l’équipe. J’ai fait de mon mieux même si je ne finis par le boulot. Je suis en colère contre moi-même. J’aurais aimé récompenser tous nos efforts où on sentait qu’on pouvait passer devant.

La déception du XV de France, battu par l'Australie (23-25) - 19 novembre 2016

La déception du XV de France, battu par l'Australie (23-25) - 19 novembre 2016Icon Sport

" C’est mon boulot et je ne l’ai pas fait. J’ai échoué"

Comment allez-vous évacuer votre frustration ?

C.L : Ça va être dur à digérer. Je ne vous cache pas que je vais mal dormir. Ça va me trotter dans la tête. C’est comme ça. Je sais qu’il faut passer à autre chose et continuer à travailler parce qu’il y a une grosse échéance qui arrive avec les All Blacks. Il ne va pas falloir rester longtemps sur ce match sinon ça va être trop compliqué. On va avoir mal à la tête mais on va se remobiliser dès aujourd’hui.

Vous pensez que le staff va vous tenir rigueur de ce drop manqué ?

C.L : Je ne sais pas comment le staff va analyser ce drop. Je continue à travailler dur après on verra si on fait appel à moi ou pas…

Contenus sponsorisés
0
0