Icon Sport

Les raisons pour lesquelles la victoire de la France contre les All Blacks est historique

Les raisons pour lesquelles la victoire de la France contre les All Blacks est historique

Le 21/11/2021 à 11:56Mis à jour

TEST MATCH - Le XV de France a bousculé la Nouvelle-Zélande comme rarement pour s'offrir un succès de prestige au Stade de France (40-25). Une victoire déjà historique à bien des égards, comme en témoignent les différents records battus lors de cette rencontre.

C'est la plus large victoire française contre la Nouvelle-Zélande

On ne se lassera pas de le dire, les Bleus ont dominé leur sujet ce samedi au Stade de France. Notamment grâce à une première mi-temps mémorable, où ils ont pris 18 points d'avance (lire dessous), les hommes de Fabien Galthié ont au final terminé le match sur le score de 40 à 25, soit 15 points d'écart. Ce succès est donc le plus large de l'histoire du XV de France face aux Néo-Zélandais, effaçant ainsi le duel de 1994 entre les deux équipes, où les Tricolores l'avaient emporté sur un score 22-8, à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Mauvaka est le premier français à inscrire un doublé contre les Blacks depuis Serge Blanco

Derrière son pack, Peato Mauvaka s'est retrouvé à la conclusion de deux actions françaises ce samedi. Le talonneur toulousain, dont les larmes ont ému de nombreux observateurs, est le premier joueur français à inscrire un doublé face à la nation à la fougère argentée depuis... Serge Blanco. L'ancien arrière des Bleus avait marqué deux essais lors d'une défaite dans un test match de 1989 à Christchurch.

21 ans que les Bleus n'avaient pas battu les Blacks en France

Souvenez-vous de ce France - Nouvelle-Zélande 2000 au stade Vélodrome. Alors d'une tournée en Europe, les All Black s'étaient d'abord vengé des Français, qui les avaient battus un en plus tôt, en demi-finale de coupe du monde, avant de s'incliner lors du deuxième test, dans un match encore marqué par un récital de Titou Lamaison. Eh bien, cette victoire vieille de 21 ans, c'était la dernière du XV de France face à la Nouvelle-Zélande en France jusqu'à celle de samedi. C'est dire l'exploit. La dernière victoire à Paris (si bien que le Stade de France soit en vérité à Saint-Denis) remontait, elle, à 1973.

La Nouvelle-Zélande n'avait jamais été menée de 18 points à la mi-temps d'un test match

Rentrés dans le match pied au plancher, les Français ont bousculé les Blacks comme rarement en début de rencontre. Le doublé de Mauvaka, accompagné par l'essai de Ntamack, permettait aux locaux de mener de 18 points en fin de première période. Un score incroyable lorsqu'on sait que la plus grosse défaite des Blacks dans leur histoire n'a été que de 21 points, contre l'Australie en 1999 (28-7). Malgré le retour des Blacks en seconde période, cette victoire reste tout de même une des plus large de l'histoire des Blacks.

La deuxième plus large défaite néo-zélandaise contre une nation européenne

Car justement, avec ces 15 points d'écart au score final, les Français ont réussi à infliger la deuxième plus grosse défaite néo-zélandaise face à une nation européenne. Elle est seulement surplombée par le succès de l'Angleterre en décembre 2012 38-21 à Twickenham. Les Tricolores ont définitivement frappé un grand coup.

Les Blacks n'avaient pas perdu deux fois consécutivement en Europe depuis 1999

Il faut remonter à plus de 22 ans pour retrouver la trace de deux revers consécutifs des Néo-Zélandais en Europe. Et c'était lors de la Coupe du monde 1999 en Angleterre. Ils s'étaient inclinés face à la France à Twickenham en demi-finale, puis devant l'Afrique du Sud à Cardiff lors du match pour la troisième place. Pour aller plus loin, les Blacks n'avaient pas perdu contre deux équipes européennes consécutivement depuis 1993 avec un revers face à l'Angleterre et deux contre la France.

Les Blacks n'avaient plus perdu contre trois nations différentes la même année depuis 2000

Malgré le record des Blacks, qui sont la première équipe à dépasser la barre des 100 essais inscrits en une année civile, et le succès lors du Rugby Championship, l'année des Néo-Zélandais est aussi marquée négativement. Battus par l'Afrique du Sud, l'Irlande et donc la France, ils n'avaient plus perdu contre trois nations différentes la même année depuis 2000 et des défaites déjà contre l'Afrique du Sud, la France, mais aussi contre l'Australie.

Contenus sponsorisés