Midi Olympique

Vivement juin 2020 pour les Bleus

Vivement juin 2020 pour les Bleus
Par Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 14/07/2019 à 19:51Mis à jour Le 14/07/2019 à 19:52

SEVENS - Vaincus en finale du tournoi de qualification olympique de Colomiers par l'Angleterre, ce dimanche (28-7), les Tricolores étaient dépités mais d'ores et déjà tournés vers le tournoi de repêchage, prévu en juin 2020.

"Le meilleur a gagné." Il est presque 19 heures au stade Michel-Bendichou de Colomiers, ce dimanche, quand Jérôme Daret se rend à l'évidence : "L'Angleterre a bien maîtrisé son match, analyse l'entraîneur. C'est une équipe très aguerrie. Elle n'est pas cinquième mondiale pour rien. Il ne faut pas oublier que nous sommes huitièmes. Je l'avais dit, toute la semaine, que les Anglais étaient favoris."

Quelques minutes plus tôt, l'inarrêtable Daniel Norton et ses partenaires avaient largement dominé les Tricolores (28-7) en finale du tournoi de qualification olympique. Les joueurs de la Rose avaient réalisé la plus forte impression tout au long du week-end et ont encore haussé d'un cran leur niveau de performance au moment de vérité. Comme le public l'avait craint, Jean-Pascal Barraque et ses partenaires se sont retrouvés impuissants : "Nous sommes très déçus. Finir comme ça la saison, c'est triste."

Jonathan Laugel paraissait encore plus amer : "Les Anglais étaient plus forts mais ils n'ont pas joué contre des Français au top de leur forme. On a déjoué sur cette finale alors qu'il fallait absolument répondre présent." Avec Rémi Siega et Stephen Parez, touchés lors de la première journée et diminués par les blessures, ils ne se présentaient déjà pas avec toutes leurs forces vives.

Le repêchage, ultime chance

Au baisser de rideau de la compétition, la déception s'est logiquement hissée à la hauteur des attentes suscitées par cette sélection de France VII, tête de série numéro 1, vainqueur du tournoi de Moscou fin juin et meilleure équipe du continent sur la deuxième partie de saison. Les Bleus devront patienter jusqu'en juin 2020 pour savoir s'ils iront ou non à Tokyo.

Deuxièmes du TQO, ils sont reversés, comme l'Irlande, dans le tournoi de repêchage, celui de la dernière chance. "Ce sera le seul objectif de la prochaine saison, annonce Jean-Pascal Barraque. On a une bonne équipe, on se doit d'être aux JO." Pour y parvenir, les hommes de Jérôme Daret devront élever le niveau affiché à Colomiers car l'Irlande, les Samoa, probablement, et d'autres sérieux prétendants se présenteront sur leur route.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0