Other Agency

Après le monde, les Springboks veulent à nouveau régner sur l’hémisphère sud

Après le monde, les Springboks veulent à nouveau régner sur l’hémisphère sud
Par Rugbyrama

Le 04/08/2021 à 15:15Mis à jour Le 04/08/2021 à 15:33

RUGBY CHAMPIONSHIP - Grand absent l’été dernier, l’Afrique du Sud retrouve les joutes du Rugby Championship. Deuxièmes du Tri Nations 2020, les Pumas continuent de rêver plus grand après une édition 2020 couronnée d’un succès contre les All Blacks.

Les champions du monde de retour

Les Springboks sont de retour après leur absence lors de la dernière compétition, marquée par l’emprunte des Pumas. Cette édition s’annonce, encore, chamboulée par le Covid-19. Les Argentins joueront leurs matchs à domicile hors de leurs bases contre la Nouvelle Zélande et l’Afrique du Sud. D’autres rencontres sont aussi menacées par l’épidémie du variant Delta et les nouvelles mesures sanitaires.

Les Wallabies cherchent à prouver

Déjà mis à l’épreuve par le XV de France au début de l’été, les Australiens enchaînent par la Bledisloe Cup contre la Nouvelle Zélande avant de débuter la compétition. Décevant depuis plusieurs mois, l’Australie a fait appel à plusieurs joueurs d’expérience pour épauler la jeunesse, à qui Dave Rennie a donné les clés du jeu. La dernière en date a surpris tout son monde : Quade Cooper. L’ancienne gloire du rugby australien a été rappelée pour couvrir le poste de 10 en cas de blessures. Fort d’une génération U20 vice-championne du monde en 2019, le sélectionneur néo-zélandais cherche à la rendre dur au mal en introduisant plusieurs de ses pépites dans son XV de départ comme Noah Lolesio, Tate McDermott, Jordan Petaia ou Fraser McReight. Le plus grand défi du sélectionneur sera de changer le statut de cette équipe, de prometteuse à confirmée.

Quade Cooper (Australie) - 17 septembre 2016

Quade Cooper (Australie) - 17 septembre 2016Icon Sport

Les Pumas en embuscade

La dernière édition avait été glorieuse pour l’Argentine. Battre les All Blacks, c’est un exploit qu’il n’avait jamais réalisé dans toute leur histoire. Cette nouvelle édition laisse place à tous les espoirs. Mario Ledesma a su bâtir une génération dangereuse et imprévisible. Avec Michael Cheika dans son staff, l’Argentine a corrigé plusieurs de ses défauts, notamment dans l’efficacité dans le camp adverse. Autour de Nicolas Sánchez, d’excellents éléments sont venus se greffer aux lignes arrières, comme le duo toulousain Chocobares-Mallía ou l’ailier de Gloucester Santiago Carreras. Réduite au rang « d’équipe à exploit » ces dernières années, la nation latine cherchera à faire un résultat dans cette compétition pour truster les deux premières places.

All Blacks vs Springboks, le duel attendu

Sur le papier, ce sont les deux meilleures nations. D’un côté, les Springboks ont eu le temps de se retrouver en affrontant les Lions, démontrant qu’ils n’avaient rien perdu de leur maîtrise, toujours aussi froide et brutale. Le nouveau sélectionneur Jacques Nienaber fait perdurer le rugby style « Erasmus » qui avait porté la nation arc-en-ciel au titre de champion du monde. De l’autre, les All Blacks attendent les Boks au tournant. Emmenés par leur capitaine provisoire Sam Whitelock, les Kiwis ont injecté du sang neuf dans leur rangs comme Ethan Blackadder, Luke Jacobson et Quinn Tupaea tout en gardant une ossature expérimentée. La double confrontation s’annonce électrique d’autant que les nations fêteront leur 100ème affrontement en test match en septembre.

Par Gauthier Baudin

Contenus sponsorisés