Eurosport

Azéma : "Le club avait besoin de voir Old Trafford"

Azéma : "Le club avait besoin de voir Old Trafford"

Le 01/10/2021 à 09:01

Rugby à XIII - Présent depuis deux mois avec les Dragons catalans, Franck Azéma a vécu de l'intérieur la qualification des Sang et Or pour la finale de la Super League. Pour Rugbyrama, il revient sur ce match historique.

C'est une soirée parfaite à tous les niveaux pour les Dragons catalans...

Il est vrai que le club et surtout le staff pouvaient difficilement imaginer un meilleur scénario. Il était important pour tout le monde d'avoir l'honneur de voir évoluer les "Dracs" sur la mythique pelouse d'Old Trafford. Cette qualification historique est tout simplement le fruit de la production de cette équipe durant toute la saison.

La fébrilité des Dragons en début de match était envisageable compte-tenu du contexte ?

Je ne vais pas parler au nom du staff mais il était attendu oui que les premières minutes allaient être très compliquées à gérer émotionnellement parlant. Hull KR s'est montré efficace dans le jeu au pied, ce qui a posé problème aux Dragons. Heureusement, les Catalans ont rapidement pris le jeu à leur compte et ont pu ensuite dérouler leur plan d'attaque, même s'ils ont longtemps dominer sans marquer.

Au final, peu d'inquiétudes sur cette demie ?

Je ne dirai pas que les Dragons n'ont jamais été inquiétés, je dirais seulement qu'ils ont maitrisé la rencontre. Ils ont rythmé le tempo du match comme ils le souhaitaient. Dès que le jeu s'accélérait, la défense d'Hull KR était rapidement en difficulté, ce qui a permis aux "Dracs" de faire la différence en seconde période. La fin de match s'est résumée à de la gestion et c'est tant mieux.

Désormais, c'est le titre ou rien...

Les Dragons ont toutes leurs chances à Old Trafford. Il fait tout simplement qu'ils continuent de faire ce que leur a tant réussi durant toute cette saison. Ils ont démontré qu'ils ont la qualité pour être champion et arriveront à Manchester avec l'étiquette du favori. Il va falloir s'appuyer sur les leaders de jeu et tout donner.

Quelle sensation cela vous fait de voir un stade Gilbert-Brutus à guichets fermés ?

C'est tout simplement magnifique. C'est beau de voir toutes ces personnes derrières les Dragons catalans. Les Perpignanais ont besoin de pousser derrière leurs protégés, ils ont été privés de stade durant deux saisons donc ils se rattrapent maintenant. À l'issue de la rencontre, ils restent pour chanter, on voit qu'ils ont envie de partager des émotions avec les joueurs.

D'un point de vue personnel, qu'apportez-vous à ces Dragons ?

Je n'ai pas la prétention de dire que j'apporte quelque chose à cette équipe. On va dire que je suis l'invité dans l'histoire. Je me contente simplement d'analyser les méthodes mises en place dans le rugby à 13. Voir comment sont décortiquées les statistiques, les façons de manager avec Steve McNamara. Ce sont d'autres moyens, d'autres objectifs avec le ballon que le rugby à 15, c'est vraiment enrichissant pour moi.

Contenus sponsorisés