Icon Sport

Mont-de-Marsan fait tomber Biarritz

Mont-de-Marsan fait tomber Biarritz

Le 16/04/2021 à 21:16Mis à jour Le 16/04/2021 à 23:26

PRO D2 - Le derby basco-landais a tenu toutes ses promesses ce vendredi soir avec une victoire de Mont-de-Marsan finalement étriquée (20-17) face à Biarritz. Le SMR fait tomber un membre du top 6 pour la première fois et grappille de précieux points pour le maintien.

En ce week-end de Fan Days et de chocs entre voisins dans tous les stades de PRO D2, cette rencontre entre les joueurs landais et leurs homologues basques était avant tout un duel des extrêmes. Le troisième se déplaçait chez le onzième tout juste vainqueur de Rouen en Normandie et en quête de continuité à la maison pour s'éloigner de la zone rouge.

Perturbées par un vent fort et tourbillonnant, les deux équipes ont manqué de précision et de maîtrise technique en première période. Malgré une nette occupation dans le camp adverse, le Stade Montois n'a pas réussi à creuser l'écart et Saubusse a même laissé six points en route au pied (2/4). Indiscipliné, Biarritz a fait le dos rond mais restait en embuscade à la pause (6-3).

Les Montois ont accéléré au bon moment

Si la première période était très disputée mais plutôt terne, la seconde a vu le jeu se débrider. Avec quatre changements au retour des vestiaires (Millar, Armitage, Watremez et Couiloud), le staff biarrot attendait une réaction avec l'apport de ces cadres. Mais malgré un plaquage aussi dangereux qu'involontaire et le carton jaune pour Saubusse (47e), c'est Mont-de-Marsan qui allait en premier dans l'en-but adverse par l'intermédiaire de Naituvi (53e). Du haut de ses 37 ans, Goneva récupérait la mêlée avec un gros plaquage sur Plessis-Couillaud puis il déchirait le premier rideau basque sur le lancement avant d'offrir ce premier essai à son compatriote fidjien. La classe surtout à 14 contre 15.

Au retour du demi de mêlée montois sur la pelouse, Gimeno était exclu temporairement à son tour (57e) pour des fautes répétées. Le SMR en profitait directement avec un deuxième essai en quatre minutes marqué sur maul par Laterrade (58e). 20-3, le break était fait par les joueurs du trio Millet-Tastet-Talès qui ont même espéré un bonus offensif pendant ces quelques minutes en supériorité numérique. C'est finalement le BO qui a réagi avec orgueil dans le money time. Auteur d'un doublé (77e, 80e) et d'une grosse entrée en jeu, Barnabé Couilloud permettait à son équipe d'arracher un bonus défensif sur la sirène (20-17).

Contrat rempli pour le Stade Montois qui enchaîne une deuxième victoire consécutive et fait tomber un membre du Top 6 pour la première fois cette saison. Quatre points qui lui permettent de rejoindre Montauban à la 10ème place et de s'éloigner de la zone rouge (huit points). De son côté, Biarritz peut regretter son indiscipline mais grappille au moins un point et reste troisième. Les Biarrots sont désormais assurés de disputer un barrage mais ils vont devoir batailler avec Colomiers et Oyonnax pour savoir si ce sera à Aguilera ou non.

Contenus sponsorisés