Icon Sport

Grenoble gagne au finish à Nevers

Grenoble gagne au finish à Nevers

Le 12/02/2021 à 21:06Mis à jour Le 12/02/2021 à 22:20

PRO D2 - Ce vendredi avec la 19e journée au stade du Pré fleuri, Grenoble a battu Nevers 13-12 dans les ultimes minutes de ce match et dans une opposition de prétendants aux phases finales. Le bonus défensif est pour l'Uson, déçu.

Dans un début de rencontre marqué par le froid et l'engagement, les Nivernais ont connu deux blessures importantes assez rapidement avec Kazubek (épaule) et Tarrit (genou) sortant alors que l'infirmerie des Jaune et Bleu est déjà bien sollicitée en ce moment.

Le seul essai du premier acte a été inscrit par l'Uson après une pénal'touche. Mais bizarrement, c'est un ailier, en la personne de Lucas Blanc, grâce à qui l'essai a été marqué. Ce dernier s'était en effet invité au ballon porté. Malgré quelques échecs face aux poteaux, le buteur alpin Selponi s'est repris, permettant au FCG de mener 6-5 à la mi-temps.

Une pénalité manquée qui fait mal

Dans le deuxième acte, les Neversois ont tenté d'insister en force et en vitesse. Quelques maladresses et mêlées ont bien ralenti le tempo. Vers l'heure de jeu, cette relative domination des Bourguignons a été récompensée d'un deuxième essai après un grattage au sol de Fabrègue. Bastide a pris un petit côté avant de servir Manevy en passe debout lequel est allé au sprint sous les poteaux (12-6).

Les joueurs de Grenoble ont alors été dans l'obligation de jouer davantage pour viser bonus, nul ou victoire. Ils se sont alors offert leur seule occasion de marquer et ils en ont profité. Plusieurs pénal'touches ont en effet envoyé Jérôme Rey marquer au pied des poteaux. Alors que Le Gal avait manqué une pénalité dans ses cordes quelques minutes auparavant, Selponi a transformé l'essai pour ce 13-12 final (bonus défensif seulement pour les Jaune et Bleu).

Avec ce succès, les Isérois se rapprochent des six premières places du classement et donc de Nevers. Lors des prochains matches de championnat, Nevers se rendra à Vannes quand Grenoble recevra Aurillac.

Contenus sponsorisés