Icon Sport

Biarritz et Vannes remontent la pente, Oyonnax toujours en tête... Les enseignements de la soirée

Biarritz et Vannes remontent la pente, Oyonnax toujours en tête... Les enseignements de la soirée
Par Rugbyrama

Le 04/11/2022 à 22:49Mis à jour Le 04/11/2022 à 23:07

PRO D2 - Biarritz et Vannes ont réussi la bonne opération en s'imposant respectivement face à Aurillac et Nevers, leur permettant de s'installer plus confortablement dans le top 6, Oyonnax confirme encore un peu plus sa place de leader, Carcassonne en revanche termine la soirée avec beaucoup de regrets en se retrouvant encore dans la zone rouge... Voici les enseignements de la 10e journée.

Grenoble fait couler l'USC qui se retrouve dans la zone rouge

Les Carcassonnais n'avaient pas vraiment le droit à l'erreur aux abords de la Cité et pourtant... Malgré beaucoup d'envie les Grenoblois butaient durant un long moment sur le mur défensif qui se tenait devant eux. Mais après de tels efforts, la défense carcassonnaise finissait par fatiguer et la situation commençait à se débloquer juste avant la pause pour le FCG. En seconde période, les Isérois continuaient les offensives avec succès en marquant leur premier essai. Dans tous les secteurs de jeu les visiteurs du jour avaient clairement l'avantage. Une deuxième mi-temps canon qui éteignait complètement les hommes de Christian Labit. En infériorité numérique, les Grenoblois finissaient par céder en encaissant un essai sur ballon porté dans les dernières minutes de jeu. Mais cela ne suffira pas et alors que Grenoble s'installe un peu plus confortablement dans le top 6, Carcassonne continue sa descente aux enfers en terminant la soirée dans la zone rouge.

Vannes crée la surprise en faisant tomber Nevers dans son antre

On le sait bien, se déplacer au Pré Fleuri n'est pas chose évidente et les Vannetais ont bien failli en faire les frais. Du moins c'est ce que l'on croyait jusqu'à la 63e minute de jeu. Menés 12-3 tout au long de la rencontre, les Bretons enclenchaient la révolte dans le money-time. Bastardie pour son premier match en pro donnait de l'espoir aux siens avec un essai qui permettait à Vannes de mener d'un point à Nevers qui ne s'était jamais incliné dans son antre jusqu'ici. Et alors que Le Bourhis avait l'occasion d'inscrire ce qui aurait pu être la pénalité de la gagne pour l'USON, le ballon fuyait les poteaux. Xavier Péméja donnait de la voix en faisant des allers-retours en bord de terrain mais rien n'y faisait et Vannes allait enfoncer le clou sur le gong grâce à un essai de Joe Edwards. Une très belle opération pour Vannes qui s'offre la quatrième place au classement alors que Nevers stagne toujours dans le ventre mou.

Provence Rugby remporte le bras de fer

Ces deux équipes avaient besoin de points et ça s'est ressenti dans un match où tout le monde tentait d'imposer son rythme en se rendant coup pour coup. Alors forcément il y a eu du suspens et ce jusque dans les derniers instants. Alors que les Biterrois avaient toutes les chances de s'imposer en gardant l'avantage au score, un dernier essai transformé des Provençaux venait mettre à mal leurs plans. Une fin de match où les hommes de Mauricio Reggiardo on était impeccables dans tous les secteurs de jeu mais surtout dans les rucks en grattant plusieurs ballons importants. Une deuxième victoire consécutive qui pourrait relancer Provence Rugby. L'ASBH de son côté s'éloigne de son objectif top 6.

Montauban négocie bien ce virage décisif

Mont-de-Marsan renoue avec la victoire

Les Montois étaient sous pression après une nouvelle défaite face au promu massicois la semaine passée et la réception de Colomiers n'était pas une mince affaire. En première mi-temps le jeu au pied faisait la différence avec deux pénalités mais aussi et surtout un drop de Du Plessis qui faisait monter le score au tableau d'affichage. Et c'est ce même homme qui entrait le premier dans l'en-but columérin permettant aux siens de rentrer aux vestiaires plus sereins. Ensuite, les Montois négociaient bien la deuxième période en profitant des nombreuses fautes de la Colombe ! Voilà une victoire rassurante pour ceux qui semblent avoir du mal à retrouver l'étincelle qui faisait leur succès la saison dernière.

Oyonnax confirme sa place de leader

Là, il n'y a pas eu de débat ! Alors que le leader avait de quoi se méfier de cette imprévisible équipe de Rouen, personne n'a tremblé à Oyonnax. Les hommes de Joe El Abd n'ont pas perdu de temps en scorant dans les toutes premières minutes de jeu. Un premier essai qui donnait simplement le ton de la rencontre puisque Raynaud et ses coéquipiers se sont offert un véritable festival avec pas moins de neuf essais inscrits et un nouveau bonus offensif en poche qui leur permet de prendre un peu plus le large en tête du championnat. Rouen reste tout de même dans le top 6.

Biarritz fait la bonne opération

Comme on s'y attendait, c'est sans grande difficulté que les Biarrots se sont imposés face à Aurillac. Bien qu'un peu long au démarrage, ce BO a largement donné satisfaction à son public. Un jeu très en place offensivement qui a permis à Baptiste Couilloud et ses coéquipiers de prendre une avance précieuse que les visiteurs du jour ne parviendront jamais à rattraper. Une victoire avec bonus offensif plus qu'intéressante pour l'ancien pensionnaire de Top 14 qui rentre à nouveau dans le top 6.

Contenus sponsorisés