Icon Sport

À Vannes un 6e succès en déplacement et à Colomiers la fin d’une série

À Vannes un 6e succès en déplacement et à Colomiers la fin d’une série

Le 08/01/2021 à 09:07

PRO D2 – Ce jeudi soir, ce choc entre les 2e et 5e du classement avant la 15e journée a donc tourné en faveur de ces surprenants Bretons (20-19) qui attaquent 2021 en fanfare. Les Columérins y ont laissé l’invincibilité de leur arène et quelques certitudes. Mais ces deux-là gardent tout leur appétit pour la suite.

Toutes les séries sont faites pour s’arrêter un jour. L’histoire de la Pro D2 version 2020-2021 retiendra que ce sont ces irréductibles Bretons du RCV qui ont profité de la reprise du championnat après les fêtes pour mettre fin à l’invincibilité de la Colombe à domicile qui durait depuis septembre 2019. Certes, en quelques occasions, le stade Michel-Bendichou avait déjà été menacé cette saison. Mais cette fois, les hommes de Spitzer, pourtant remaniés en troisième-ligne, sont allés chercher ce petit point qui a fait toute la différence (20-19).

Plutôt solides en mêlée et en défense, ils ont aussi fait preuve de caractère là où aucune équipe ne parvenait à l’emporter depuis 17 rencontres d’affilée. Car par trois fois, les Morbihannais ont perdu des touches importantes. Mais ils ont insisté, corrigé les détails et se sont appuyés sur ce secteur pour marquer leurs deux essais après pénal’touches par Burgaud et Blanchard. Plutôt que d’encore prendre les poteaux dans un duel risqué de buteurs (Girard-Popelin), ils ont redoublé d’opiniâtreté en allant chercher la gagne avec leur pack, pourtant réduit à sept après le carton jaune de Kité. Fort.

Aldric Lescure : "Envie de vite se rattraper"

Côté Haut-Garonnais, il y a cette invincibilité qui tombe mais il y avait surtout beaucoup de tristesse comme avec le troisième-ligne Aldric Lescure : "C’est une rencontre que l’on devait gagner pour montrer toute notre ambition. Même si on savait qu’il s’agissait du match piège par excellence, on est tombé dedans. Les Bretons ont fait le match parfait à l’extérieur que ce soit par leur jeu au pied haut ou sur quelques pénal’touches sur lesquelles on n’a pas su défendre."

Les secteurs de la discipline ou de la conservation ont pu poser quelques soucis aux joueurs de Julien Sarraute pourtant entreprenant offensivement, bien que récompensés d’un seul essai par Vergnes (son premier en pro) après un beau mouvement à trois. "C’est d’autant plus rageant, expliquait Aldric Lescure qu’on a eu l’impression qu’il s’agissait du match où on avait produit le plus de jeu à domicile depuis le début de saison. Cela s’est joué sur quelques détails, notamment avec le combat au sol. Bref, il va falloir oublier mais on a envie de vite se rattraper de ce faux-pas quand on en aura l’occasion en déplacement."

Même si les joueurs s’en défendent, peut-être que la fin de cette pression inconsciente ou inhérente à la conservation de cette invincibilité à domicile va soulager les Marine et Blanc et leur permettre surtout de se lâcher. La réception de Carcassonne lors de la prochaine journée (avant un déplacement à Perpignan) va permettre de vite passer à autre chose.

Contenus sponsorisés