Icon Sport

Grenoble domine Carcassonne et valide sa place en phase finale

Grenoble domine Carcassonne et valide sa place en phase finale

Le 06/05/2021 à 22:44Mis à jour Le 06/05/2021 à 22:56

PRO D2 – Grâce à son succès bonifié face à Carcassonne (34-11), ce jeudi au Stade des Alpes, Grenoble est désormais assuré de disputer la phase finale. Dans des conditions difficiles, les Isérois ont assis leur domination en seconde période, avec force et maitrise.

Si Stéphane Glas avait été présent, il aurait surement esquissé un petit ouf de soulagement mais la Covid-19 l’a contraint à regarder le match à la télévision. Nul doute que le technicien grenoblois n’oubliera pas qu’il y a encore quelques mois, son équipe se battait presque pour ne pas être relégable, et qu’elle est aujourd’hui assurée de disputer la phase finale. Car dans cette « finale » pour la qualification, entre le 6e et le 7e, Grenoble a donné une leçon de réalisme à Carcassonne.

12e en janvier dernier, le FCG est désormais assuré d’une place dans les six, au terme d’un match rendu difficile par la pluie. L’essai du point de bonus offensif est l’œuvre de l’inévitable troisième ligne Deon Fourie sur une mêlée (68’), sorti d’ailleurs quelques instants plus tard pour une béquille. Mais dans cette seconde période, l’USC pourra regretter son indiscipline, à l’image des deux cartons contre Dry (52’) et Dyer (78’), venus sanctionner un collectif dans la difficulté pour inverser la pression.

Le doublé du capitaine Steeve Blanc-Mappaz

Si la domination sera grande pour les Audois, bien qu’ils avaient conscience du challenge, les Isérois se sont appuyés sur une belle efficacité de Romain Trouilloud face aux perches (6 sur 6). Celle-ci contraste justement avec les ratés de Baptiste Mouchous (0 sur 3) et sorti dès la 32ème minute… Les 8 points laissés en route par Carcassonne en début de match auront eu leur importance, et Grenoble a pu faire la course en tête d’un bout à l’autre du match, malgré Aurélien Azar sur maul (28’).

Le capitaine du FCG, Steeve Blanc-Mappaz, a notamment mis les siens sur de bons rails, avec un doublé rapide. En venant réceptionner un ballon suite à un dégagement de Mouchous contré… (7’). Et en s’emparant du cuir près la ligne dans la continuité d’un jeu au pied sur l’aile (17’). Leva Fifita est aussi venu apporter sa pierre à l’édifice, suite à une pénaltouche, et après justement une prise dans les airs de Blanc-Mappaz (48’). Voilà Grenoble en phase finale, malgré un match en retard.

Contenus sponsorisés