Icon Sport

Perpignan démarre bien l'année à Chanzy

Perpignan démarre bien l'année à Chanzy

Le 09/01/2020 à 22:46Mis à jour Le 10/01/2020 à 12:25

PRO D2 - En ouverture de la 16ème journée de Pro D2, Perpignan a confirmé son statut de leader en allant s'imposer à Soyaux-Angoulême (20-23).

Sous la pluie charentaise, ce premier match de Pro D2 de l'année 2020 a accouché d'une prestation solide des Catalans comme c'est le cas depuis plus d'un mois. A la relance depuis deux matchs, le SA XV n'a pas réussi à peser face au leader du championnat même si les joueurs d'Adrien Buononato ont su aller chercher un point en toute fin de match et après cinq minutes d'arrêts de jeu.

L'entraîneur principal du SA XV attendait que son équipe démontre qu'elle avait franchi un cap après plusieurs déconvenues en 2019 notamment à domicile. Mais le renouveau n'était pas pour ce soir du côté charentais. Malgré une grosse volonté de jeu, notamment avec le retour d'Ugalde à l'ouverture, cette fougue des Angoumoisins a souvent été mal maîtrisée et l'effet a donc été inversé. Une fébrilité technique qui n'a pas pardonné face au gros premier rideau défensif de l'USAP surtout que la conquête vacillait déjà notamment en touche (au moins cinq ballons perdus). Mais les Charentais ont su relever la tête en deuxième période et profiter de l'indiscipline catalane pour marquer deux essais signés Etcheverry (55e) puis Kessler (85e) dans les arrêts de jeu. C'était tout de même insuffisant pour éviter ce troisième revers à Chanzy.

L'USAP tout en maîtrise

Même si la première place ne change rien dans l'esprit de Patrick Arlettaz, on a bien senti ce jeudi soir que l'entraîneur catalan n'était pas prêt à la laisser filer. Pragmatique, notamment en défense, les Catalans ont fait preuve d'une grande patience pour prendre les rênes et surtout ne jamais les lâcher. L'USAP a mené toute la partie, d'abord grâce au pied de Bousquet (13 points ce soir), puis avec l'essai d'Acebes (31e). Une juste récompense de la nette domination de Perpignan dès l'entame malheureusement entachée d'un gros en-avant du capitaine catalan dans l'en-but. C'était hélas le thème de la soirée car le talonneur uruguayen du SA XV avait également concédé un en-avant juste avant d'aplatir l'essai du bonus défensif. 1 partout la balle au centre, de toute façon, il faudra attendre encore quelques mois avant de voir l'arbitrage vidéo en Pro D2... En attendant, Perpignan a su tenir son niveau de jeu tout au long de la partie malgré une indiscipline accrue dans le deuxième acte et l'essai d'Eru (64e) est venu logiquement sceller ce troisième succès à l'extérieur de la saison (20-23).

Perpignan reste donc invaincu face à Soyaux-Angoulême mais signe son premier succès à Chanzy (après deux matchs nuls). L'USAP consolide aussi sa place de leader du championnat avec cette cinquième victoire consécutive, de quoi bien démarrer 2020. En revanche, Soyaux-Angoulême a encore chuté dans son antre. Après Grenoble et Oyonnax, c'est le troisième club du podium de Pro D2 qui est venu cueillir les Charentais chez eux. Ils pourront tout de même retenir l'état d'esprit en toute fin de match pour aller grappiller un point même si ce sera probablement insuffisant pour rester dans le top 6 à l'issue de cette 16e journée, la première de la phase retour.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0