Midi Olympique

Pro D2 – L’US Bressane veut déjouer les pronostics

Bressane veut déjouer les pronostics

Le 15/07/2018 à 12:11Mis à jour Le 17/07/2018 à 09:25

Pour sa troisième montée en Pro D2 en dix ans, l’US Bressane ne débarque pas avec des moyens forcément supérieurs à ses précédentes accessions. Mais avec la volonté de s’affirmer dans cette division.

Bourg-en-Bresse va dominer un classement cette saison... Celui du nombre de Joueurs Issus de la Formation Française alignés. L’effectif sera composé de 42 joueurs dont 38 JIFF. Les entraîneurs n’auront donc pas trop de problèmes au moment d’aligner 15 JIFF sur 23 sur la feuille de match. D’ailleurs, Yoann Boulanger et Thomas Choveau en couchaient déjà 21 sur 23 lors de la finale retour d’accession face à Rouen.

Et 12 des 14 recrues ont ce statut. Une spécificité du projet bressan. Une fragilité aussi peut-être… Alors Bourg veut contrarier le scénario qui lui promet un retour direct en Fédérale 1 sans passer par la case maintien. "Nous voulons vivre des émotions, avance l’entraîneur Yoann Boulanger. Et déjouer les pronostics car nous savons que l’on va nous mettre au fond de la charette avant même le début de saison".

" Un message fort au rugby français"

L’USB entend montrer que ses jeunes coqs ont des pattes. "Avec notre public toujours présent, la formation fait un peu partie des points forts historiques du club, souligne le vice-président Jacques Page. Notre projet Violet 2020 visait une installation dans le rugby professionnel à cet horizon". Pour cela, le club bressan affichera un budget d’environ 5 millions d’Euros (contre 3 cette saison) pour une masse salariale autour de 2,2 millions.

Aucune star ne débarque cet été. Yoann Boulanger détaille : "La montée a récompensé la construction d’un groupe qui s’est approprié le projet et a même envoyé un message fort au rugby français. Nous allons garder notre cap et notre direction". Celui d’une équipe de poids-plumes. A la pesée, l’USB sera l’une des moins "tankée" de Pro D2. "Comme l’an dernier, nous n’aurons pas l’effectif avec les meilleurs individualités donc nous voulons créer un véritable groupe, reprend le coach. Compenser nos faiblesses par notre dynamique, notre ossature forte. Si nous nous maintenions avec cet effectif, nous marquerions les esprits".

Imiter Massy !

Après deux aller-retour direct entre Pro D2 et Fédérale 1 (2008-2009 puis 2013-2014), l’US Bressane aimerait imiter Massy pour qui la troisième montée a enfin été suivi d’un maintien. Yoann Boulanger sait que la tâche sera difficile : "Forcément, nous aurons la volonté de nous maintenir. Il y a cinq ans, nous étions montés sans réussir à le faire. Il faudra se nourrir de ce vécu et de cette expérience. Ne pas uniquement se focaliser sur les premiers résultats mais aussi essayer d’appréhender comment atteindre ce maintien. Et apprendre très vite".

Se servir de ce qui a fonctionné, notamment côté recrutement. Même méthode donc avec l’arrivée de jeunes à potentiel issus de Fédérale (Lyons, Cordier, Charlat,…) de revanchards de Pro D2 (Bordewie, Lainault, Bouvier, Arias,…), voire de joueurs passés à travers les mailles des filets des clubs de l’élite, à l’image de Wavrin venu de Strasbourg l’an passé.

Massy

MassyIcon Sport

Rester sur un jeu assez ambitieux

Dans certains secteurs, Bourg va toutefois devoir s’adapter. Sur le plan du jeu déjà. Lors de l’exercice précédent, l’USB a été offensive en saison régulière, puis solide défensivement en phases finales. Alors quel sera le visage présenté en Pro D2? "Un mixte des deux, prévoit Yoann Boulanger. Savoir être joueurs et trier les ballons pour attaquer. Mais aussi être pénibles, démontrer du caractère et s’accrocher ". Son binôme Thomas Choveau complète : "Il ne faudra négliger aucun secteur. L’intensité des matchs va monter. Nous allons rester sur notre base de travail, sur un jeu assez ambitieux. Nous n’allons pas y aller juste pour survivre". En Pro D2, l’atypique USB veut enfin exister !

Les arrivées : J. Rocca (pilier gauche, Blagnac), P. Choinard (pilier gauche, Dax), G. Brute de Remur (talonneur, Carcassonne) FJ. Bordewie (pilier droit, Carcassonne), VD. Arias (pilier droit, Montauban), T. Lainault (2e ligne, Carcassonne), B. Roth (2e ligne, LOU), C-A. Benoît (3e ligne, LOU), L. Lyons (3e ligne, Limoges), F. Bouvier (ouvreur, Carcassonne), Y. Debrach (ouvreur, Mâcon) M. Viard (ouvreur, CSBJ), R. Cordier (centre, Strasbourg) A. Charlat (ailier, Beaune)

Les départs : C. Rochet (Mâcon), A. Rochet (Narbonne), T. Michalik (Grasse), D. Barrera, J. Bourlon (Rumilly), J. Gros.

Les matchs amicaux

Aurillac - USB, vendredi 3 août à 19h30 à Jean-Alric

Vannes - USB, jeudi 9 août à 19h à Arzon (56)

Contenus sponsorisés
0
0