Icon Sport

Pro D2 - David Darricarrère, le choix Montois

Darricarrère, le choix Montois

Le 08/11/2018 à 16:01

PRO D2 – Juste après l’annonce aux joueurs, le président montois Jean-Robert Cazeaux a officialisé ce mercredi matin l’arrivée de David Darricarrère la saison prochaine en tant qu’entraîneur des trois-quarts pour remplacer Christophe Laussucq en partance pour Agen. Une décision logique bien que murement réfléchie au sein du club landais.

David Darricarrère entraîneur des trois-quarts du Stade Montois pour les deux prochaines saisons, ce n’est pas vraiment une surprise dans les Landes. Même si la rumeur circulait depuis un petit moment, le club a volontairement temporisé avant cette annonce. "Le nom de David est apparu rapidement mais on n’a pas voulu se précipiter pour que ce ne soit pas un choix forcé, confie David Auradou. Il y a des clubs avec des staff de vingt personnes, nous on est quatre donc ça demande de ne pas se planter".

Avec une vingtaine de candidatures et un staff déjà quasiment au complet, le président Jean-Robert Cazeaux a eu matière à réfléchir. Mais au final, cette décision est apparue comme une évidence. "Tout concours à ce choix et je suis ravi que David ait accepté car c’est un montois mais aussi car il a fait quasiment l’unanimité au sein du club pour sa personnalité et ses compétences rugby".

" Je suis entraîneur de rugby avant d’être montois "

Né à Tartas dans les Landes et formé au Stade Montois où il a démarré puis terminé sa carrière de joueur, David Darricarrère a tout connu au club sauf l’entraînement de l’équipe première. Revenir aujourd’hui est donc une grande fierté pour l’ancien demi d’ouverture. "Très heureux et très enthousiaste de retrouver une équipe professionnelle car j’ai toujours faim de rugby. Mais je ne signe pas ici dans mon club de cœur en tant que montois mais en tant qu’entraîneur de rugby avant tout".

Une précision importante car s’il paraît évident à Mont-de-Marsan que ce soit lui qui reprenne le flambeau, ce n’était pas quelque chose qu’il avait prévu. "C’est l’opportunité qui a fait que je me suis positionné. Je me suis dit que c’était peut-être le moment pour moi de revenir au Stade Montois".

" On a un paquet de dénominateurs communs "

David Darricarrère, entraîneur des trois-quarts de Castres

David Darricarrère, entraîneur des trois-quarts de CastresIcon Sport

La belle histoire avec le SMR continue donc pour David Darricarrère qui va notamment retrouver Rémi Talès ou les frères Cabannes qu’il avait entraîné à l’école de rugby. Le plus jeune d’entres eux, Julien, a d’ailleurs très bien accueilli cette nomination. "On est déjà très contents d’être fixés parce que l’on commençait à se poser beaucoup de questions, explique l’ailier montois. Personnellement, il m’a appris à faire des passes et taper au pied donc c’est marrant de le retrouver là. On connaît la personne, c’est quelqu’un de très simple et de passionné par ce club donc on est très contents".

Mais derrière ses retrouvailles, c’est un sacré challenge qui attend l’actuel entraîneur des U20 français car il va arriver dans un staff déjà constitué et passer après "Bibi et Kiki", un duo charismatique de Pro D2. "Forcément qu’il y aura un peu plus de pression mais c’est aussi très enthousiasmant. Je pense que je vais être bien accueilli, au contraire, il y aura déjà cette envie de travailler ensemble".

Et pour ce qui est de l’accueil, David Auradou a déjà posé les bases d’une bonne entente. "Même si on se connaît peu, on partage la même passion pour le club et on a un paquet de dénominateurs communs, selon l’ancien deuxième ligne. Il y a des moments dans la vie où il faut savoir changer et le fait d’amener une personne externe dans le staff, bien sûr que ça a du bon".

Il y avait donc comme un vent de soulagement ce jeudi matin au stade Guy-Boniface. Maintenant et d’ici la prise de fonction du nouvel entraîneur des trois-quarts, les deux hommes vont devoir rester discrets sur la préparation du prochain exercice car "il y a une saison à finir avec Christophe" souligne David Auradou. De son côté, David Darricarrère va rempiler avec les Bleuets avant de revenir chez lui pour de bon.

Contenus sponsorisés
0
0