Midi Olympique

Pro D2 - Bru – Dubois : les retrouvailles sur le terrain

Bru – Dubois : les retrouvailles sur le terrain

Le 01/11/2018 à 18:38

PRO D2 - Licenciés par la FFR il y a dix mois, Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois, anciens adjoints de Guy Novès ont depuis rebondi en Pro D2, à Bayonne et à Montauban. Ce week-end, les deux techniciens (et amis) vont s'affronter, avec leurs équipes respectives. A cette occasion, Midi Olympique vous propose une interview croisée exclusive des deux hommes.

Dix mois après, les deux hommes ont tourné la page du XV de France. Non sans douleur, ni sans rancune, certes. Mais ils ont avancé. A la fois chacun de leur côté, mais tout en gardant un lien étroit : "Nous nous sommes recroisés plusieurs fois, lance Jeff Dubois, l'été, je vais sur la côte landaise donc on a eu l'occasion de se voir, quand je descendais vers le pays basque." "On a eu plusieurs fois l'occasion de se revoir. A Bayonne, à Anglet ou à la maison, reprend Bru, pour manger un morceau et discuter d'un peu de tout, comme des copains qui se croisent, sans parler uniquement de rugby."

Le rugby est resté leur quotidien. Avec des fortunes différentes. Yannick Bru est devenu manager de l'Aviron bayonnais qui caracole en tête de Pro D2, tandis que Jeff Dubois a rejoint Montauban qui s'avère être moins dominant que les années précédentes. Mais qu'importe. Dubois est heureux d'avoir retrouver le terrain : "C'est qui m'importait, c'était de le retrouver au plus vite. En Top 14 ou en Pro D2. Je voulais être chaque jour avec les joueurs sur la pelouse. J'aime ce sport, je l'aime encore et je l'aimerai toujours. J'avais envie de retrouver ce quotidien."

Heureux dans leurs clubs respectifs, les deux techniciens raconte aussi leur découverte du Pro D2, le soutien qu'ils continuent à apporter à leur ancien supérieur, Guy Novès. S'ils assurent ne garder que du positif de leur passage avec les Bleus, et surtout "de belles rencontres, à l'image de Gérald Bastide", dixit Bru, l'ancien entraîneur des avants ne manque d'ajouter qu'il a gardé une vraie rancoeur à l'endroit de certaines personnes : "J'ai aussi croisé quelques collabos, qui sont toujours en place. C'est la vie. Je ne veux plus en parler."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0