Midi Olympique

Le nouvel Aviron

Le nouvel Aviron
Par Rugbyrama

Le 25/04/2018 à 13:45Mis à jour Le 25/04/2018 à 14:43

Deux jours après sa nomination en tant que responsable du secteur sportif, Yannick Bru a tenu sa première conférence de presse en compagnie du président Philippe Tayeb. Les deux hommes se sont présentés devant la presse aux alentours de 10h. Pendant une demi-heure, ils ont évoqué les grandes lignes du projet de l’Aviron. Voici ce qu’il faut en retenir.

Le choix de Bru

Le président du directoire a tout d’abord expliqué les raisons pour lesquelles Yannick Bru a été choisi : "C’est un ami depuis 25 ans. Il a toutes les compétences et l’expérience requise pour amener une touche de professionnalisme au niveau de l’Aviron Bayonnais. C’est quelqu’un qui est engagé dans son métier et qui a réalisé de belles choses dans sa carrière. Depuis dix ans, il a différentes missions en tant qu’adjoint et, nous concernant, je crois que c’était l’homme de la situation pour relancer sa carrière en tant qu'entraineur et responsable du secteur sportif dans un club comme Bayonne."

Yannick Bru - Bayonne

Yannick Bru - BayonneMidi Olympique

Les supporters reçus

Ils avaient manifesté leur mécontentement, vendredi dernier lors de l’assemblée générale du club en retardant l’AG de deux heures. Ils ont été reçus, hier soir, par le duo Tayeb-Bru. "Ça s’est bien passé. On a apporté l’importance que devaient avoir les supporters au sein de notre nouvelle organisation. Ce sont des gens qui ont besoin d’être entendus. Ils ont la légitimité de demander des choses. On a évoqué le problème de fond concernant la nomination d’un des représentants au conseil de surveillance. Les représentants des supporters nommeront leur représentant qui sera présent au conseil de surveillance" a expliqué Tayeb.

Confiants devant la DNACG

Alors que le club passera, demain, devant le gendarme financier, Philippe Tayeb s’est avéré confiant : "On a eu différents actionnaires du club qui nous ont rassuré lundi. J’ai retrouvé des gens avec beaucoup d’honnêteté. Ils avaient pris des engagements, ils ont été tenus. Lundi, les démarches ont été faites par Alexandre Aubert avec les personnes qui se sont engagées et on va aller à la DNACG très confiants. On n’a pas de soucis par rapport à ça. Si toutes les situations financières étaient comme celle qu’on a actuellement, je signe pour longtemps."

Un projet ambitieux

Axé sur la formation Bayonnaise, le projet mené par le duo Bru Tayeb se voudra ambitieux dès la saison prochaine. "On peut mettre tous les moyens en œuvre sur l’équipe professionnelle, si demain, cette équipe ne fonctionne pas, tous les moyens mis en place ne serviront à rien" a rappelé Tayeb. De son côté, Yannick Bru a dévoilé l’objectif de l’équipe première : "Vous annoncer aujourd’hui que j’espère qu’on sera dans les six premiers la saison prochaine n’est pas mettre une pression supplémentaire sur qui que ce soit. C’est dans la norme des choses et ça me parait tellement évident que je ne sais même pas s’il faut le dire." Du côté du staff, Joël Rey et Vincent Etcheto sont confortés dans leurs fonctions. Le staff verra toutefois l’arrivée d’un responsable de la performance et d’un entraîneur de la défense.

Vincent Etcheto (Bayonne) - Février 2017

Vincent Etcheto (Bayonne) - Février 2017Icon Sport

Sans Rawaca…

Côté recrutement, il faudra encore attendre pour connaître les premiers mouvements officiels. Cependant, la saison 2018-2019 se déroulera sans l’ailier Savenaca Rawaca. L’ailier fidjien, arrivé à l’été dernier en provenance de La Rochelle, qui a disputé 19 matchs (17 titularisations, 1 essai) cette saison a signé un précontrat avec Béziers. Ce départ s’ajoute à ceux d’Aidon Davis (Cheetahs), Martin Laveau (Castres) et aux retraites de Jean Jo Marmouyet et Thibault Lacroix.

…Ni voisin Biarrot

Lors de sa première prise de parole, vendredi soir, Philipe Tayeb avait déclaré "il n’y aura jamais de rapprochement avec les Biarrots." Ce matin, interrogé à ce sujet, le président du directoire en a rajouté une couche : "Sous l’ère de Philippe Tayeb, il n’y aura jamais de rapprochement. Sinon, je ne ferais plus partie de l’Aviron bayonnais. C’est clair, net et précis. Il est hors de question qu’il y ait un rapprochement avec nos voisins." "J’ai été sollicité pour défendre un projet bleu et blanc, autour de la formation Bayonnaise, de la passion et des supporters. J’ai signé pour remplir ce contrat-là. Je n’ai pas de jugement à porter sur l’opportunité, la crédibilité, la réussite d’une entité basque. Je n’ai pas été mandaté pour ça" a souligné Yannick Bru.

Philippe Tayeb - Bayonne

Philippe Tayeb - BayonneMidi Olympique

Par Pablo Ordas.

Contenus sponsorisés
0
0