Icon Sport

Pro D2 - Demi-finale : Colomiers en mode David contre Goliath à Bayonne

Colomiers en mode David contre Goliath à Bayonne

Le 27/05/2016 à 10:11

PRO D2 - En s'imposant sur la pelouse de Carcassonne lors de la dernière journée de championnat, Colomiers a décroché son ticket pour les phases finales de Pro D2 et jouera sa demie, dimanche (14h00), sur la pelouse de Bayonne à Jean-Dauger. Loin d'être favoris, les joueurs de Bernard Goutta devront créer l'exploit pour aller en finale...

"On a gagné d'un petit point chez nous et on a fait match nul là-bas, cette demi-finale à Jean-Dauger sera un peu comme une sorte de belle pour les deux équipes", déclarait Vincent Etcheto, l'entraîneur de l'Aviron bayonnais chez nos confrères de RMC dimanche soir après l'annonce des affiches des demi-finales d'accession.

Car en s'imposant à l'arrachée sur la pelouse de Carcassonne (15-22) et en terminant cinquième de la phase régulière, Colomiers s'est offert le droit de rêver et de disputer les phases finales de Pro D2. Cela sera à l'extérieur, à Jean-Dauger face à Bayonne, le favori désigné par les spécialistes pour décrocher le ticket restant pour le Top 14 en compagnie de Lyon.

Sosefo Falatea (Colomiers)

Sosefo Falatea (Colomiers)Icon Sport

Béco: "Il y des noms un peu plus ronflants que nous"

"On a été très loin de notre niveau sur le match à Carcassonne. On a été en dessous de l'évènement et on a eu du mal à répondre présents. Quand le verdict est tombé à la fin du match, il y a évidemment eu une effusion de joie", raconte le capitaine columérin Aurélien Béco. "Il y a des noms un peu plus ronflants que nous nous dans cette Pro D2. Mais on a eu le mérite de faire notre saison. On a été réguliers et cela nous a permis de rester au contact, de rester à portée de fusils. Certaines équipes ont commis des faux-pas et on en a profité. Il faut être honnête, la défaite de Béziers à domicile contre Dax nous a permis d'y repenser. Il fallait faire un sans faute et c'est ce que l'on a fait sur les quatre derniers matches".

Aurélien Beco (Colomiers)

Aurélien Beco (Colomiers)Icon Sport

Mais l'outsider de ces demies est-il capable de renverser le grandissime favori ? "De notre côté, on a déjà notre David...", préfère s'amuser Aurélien Béco en faisant référence au mythe de David et Goliath avant d'ajouter : "On est les outsiders sur ce match. Mais c'est une demi-finale, on ne va pas la galvauder. On connait l'ambiance de Jean-Dauger mais tous les joueurs de rugby rêvent de jouer ce genre de match. Ce sont toujours des supers moments".

Tout à gagner

"On ne va pas se mentir, Bayonne est un des favoris à la remontée. Il l'a prouvé avec ses résultats. Bayonne reste un très grand club qui à sa place en Top 14 avec les structures nécessaires et une incroyable ferveur des supporters", complète Yann Kergourlay, l'analyste de la performance et le responsable du recrutement.

Bernard Goutta (Colomiers)

Bernard Goutta (Colomiers)Icon Sport

Loin d'attirer les faveurs des pronostics, le neuvième budget de Pro D2 (5,54 millions), espère pourtant rivaliser face à l'adversaire bayonnais et être à la hauteur de l'évènement sans se mettre trop de pression. Dans ce contexte, Colomiers n'a pas grand chose à perdre mais au contraire, les joueurs de Bernard Goutta pourraient gagner très gros. "À partir du moment où tu te retrouves dans cette position, tout est envisageable. On ne va rien lâcher. Tout est possible", explique Bernerd Goutta. Sans oublier que la finale d'accession aura lieu à quelques kilomètres à peine de Colomiers dans l'antre du Stade toulousain à Ernest-Wallon. Autrement dit, presque à la maison...

Contenus sponsorisés