Icon Sport

Pro D2 - 26e journée - Sapiac plombe les ambitions de Perpignan

Sapiac plombe les ambitions de Perpignan

Le 14/04/2016 à 22:44Mis à jour Le 15/04/2016 à 00:33

PRO D2 - 26e journée - Des Montalbanais plus réalistes ont battu 28 à 25 des Perpignanais qui n'ont pas trouvé de solutions. Les Sapiacains seront très certainement en Pro D2 la saison prochaine. Si les Catalans espéraient l'emporter, ils se sont juste donnés les moyens de ramener, au courage et dans les arrêts de jeu, un bonus défensif. L'Usap devra se battre jusqu'au bout pour se qualifier.

Il faudrait une catastrophe pour que Montauban ne soit pas en Pro D2 la saison prochaine. En gagnant 28-25 (trois essais de chaque côté) contre Perpignan ce jeudi, l'équipe de Sapiac a quasiment validé son maintien, au terme d'une rencontre où elle a dominé les impacts, la défense, l'occupation et le réalisme. L'Usap confirme qu'elle ne sait toujours pas gagner en déplacement depuis six mois. Sa vaillance lui permet tout de même de ramener un point de bonus défensif utile grâce à un essai marqué dans les arrêts de jeu. Mais la pression est sur les Catalans qui vont observer les résultats de leurs concurrents à la qualification.

Ce que l'Usap n'avait pas su faire 78 minutes durant, elle l'a accompli lors des trois dernières de ce match. A savoir mettre de la folie dans son jeu, casser la ligne d'avantage ou trouver des intervalles pour imposer un rugby dans l'avancée. Et surtout, marquer des essais. Grâce à deux réalisations du désespoir (Brazo, 78e, puis Strokosch, 81e), les Catalans ramènent in-extremis un petit point de bonus défensif qui pourrait compter comptablement mais qui ressemble aussi à l'arbre cachant la forêt.
Car s'il ne faut pas oublier que les Perpignanais ont fait le jeu et marqué un autre essai avant cela (Torfs, 47e), ces derniers poursuivent surtout leur série d'insuccès en déplacements qui dure depuis six mois. Et puis une victoire à Sapiac (espérée) à ce moment de la saison aurait fait du bien aux hommes de Benetton et Gélez dans la course à la qualification. Au lieu de cela, leur résultat pourrait inspirer leurs concurrents et promettre une magnifique et tendue fin de saison vers la finale d'accession.

Viriviri aime l'Usap

Sans pression aucune, les Vert et Noir du Tarn-et-Garonne ont bien attendu les Sang et Or, en s'appuyant sur leur défense, des impacts plus saignants, un jeu au sol limite et un Lescalmel qui a remporté le match de la gestion au pied. Alors que contrairement aux semaines passées, l'Usap était décidée à imposer son jeu, Montauban a appliqué la recette catalane qui fonctionnait jusqu'à présent. Le premier essai de Ruel Gallay provenait d'une course de 60 mètres après un contre-ruck. La réalisation de Viriviri (trois essais inscrits contre l'Usap cette saison !) faisait suite à un superbe renversement en sortie de mêlée. Enfin, l'essai d'Haddon en force signalait combien l'envie de dominer l'adversaire était tarn-et-garonnaise.
Le scénario de fin sus-décrit n'a pas suffi à faire perdre des Montalbanais qui pouvaient fêter dans leur cuvette de Sapiac ce succès mérité. Si l'USM connait des soucis administratifs en interne, paradoxalement, le club de la cité d'Ingres s'est allégé son avenir sportif.

Contenus sponsorisés