Icon Sport

19e journée en questions

La 19e journée en questions
Par Rugbyrama

Le 28/01/2011 à 16:55Mis à jour Le 28/01/2011 à 17:20

Lyon peut-il détrôner les Albigeois ? Qui a réussi à s’imposer à Bordeaux-Bègles ? Depuis combien de temps Auch n’a-t-il plus perdu ? A quand remonte la dernière victoire de Colomiers ? Quelle formation a empoché le plus de points de bonus ?...Retrouvez en questions les enjeux de la 19e journée.

Lyon peut-il détrôner les Albigeois ?

Oui. Deuxième avec un petit point de retard sur le premier, le Lou pourrait prendre le fauteuil de leader détenu jusqu’à présent par les solides Albigeois depuis la première journée. Déjà lors de la dix-septième journée, les Lyonnais étaient revenus à hauteur des Tarnais qui avaient conservé leur première place à la faveur de leur succès au match aller contre le Lou (20-15 le 21 novembre). Cette fois-ci, Albi est sous pression avec un déplacement toujours périlleux à Narbonne. Dans le même temps, les Lyonnais devront se méfier de Mont-de-Marsan mais, invaincus depuis sept journées et toujours pas défaits dans leur antre de Vuillermet, on les voit mal s’incliner.

Qui a réussi à s’imposer à Bordeaux-Bègles ?

La quatrième place au classement de l’Union réside en grande partie à son bon parcours à domicile. Huit rencontres se sont déroulées dans leur antre d’André-Moga et seul Colomiers a réussi à s’imposer (15-20) lors de la première journée de championnat. Cet accro semble être une erreur de début de saison pour les Girondins. Depuis, les meilleurs sont venus se casser les dents à Bègles. Le Lou et Albi, les deux premiers, n’y ont pas échappé. La semaine dernière, c’était au tour d’Oyonnax de prendre une gifle (35-7). Ce dimanche, Grenoble se présente comme un autre prétendant. Les Girondins pourraient prendre la troisième place des Isérois s’ils s’imposent, une motivation de plus pour signer une septième victoire consécutive à domicile.

Depuis combien de temps Auch n’a-t-il plus perdu ?

Dans l’ombre, Auch réalise sa meilleure série de la saison. Pas exceptionnelle mais leur dernière défaite remonte au 18 décembre dernier à Bordeaux-Bègles. Depuis, ils restent sur trois victoires : la première à Carcassonne avant deux succès à domicile (Pau et Stade Montois). Sans faire de bruit, les Gersois ne sont qu’à deux points de la cinquième place qualificative pour les phases finales détenue par Carcassonne. Ce samedi, les Auscitains se déplacent au stade Maurice-David chez une formation Aixoise relancée par sa victoire contre Aurillac samedi dernier. Les Provençaux sont sortis de la zone rouge mais cela suffira-t-il face à la bonne passe des Gersois ?

A quand remonte la dernière victoire de Colomiers ?

L’US Colomiers n’a plus le droit à l’erreur. Les hommes du duo Hallinger-Chambriard ne se sont plus imposés depuis le 4 décembre dernier contre Tarbes (13-12). Trois fois battus à l’extérieur (Carcassonne, Stade Montois et Pau) et deux fois à domicile (Narbonne, Bordeaux-Bègles), ils sont relégables pour la première fois de la saison. Les trois prochains matches face à autant de concurrents directs (Dax, Aix-en-Provence et Saint-Etienne) s’annoncent décisifs pour le maintien. Première étape à Michel-Bendichou face aux Dacquois, stoppés dans leur élan par le Lou la semaine dernière alors qu’ils restaient sur trois victoires consécutives.

Quelle formation a empoché le plus de points de bonus ?

Les Carcassonnais doivent leur belle cinquième place à dix points supplémentaires glanés avec le système de bonus (sept défensifs et trois offensifs). Leur particularité réside dans le fait que les sept derniers bonus ont été acquis lors des sept dernières rencontres. Alors avec la réception ce samedi d’Oyonnax en quête de points perdus, on peut s’attendre à une rencontre serrée où des points de bonus seront à nouveau distribués. Derrière Carcassonne, Grenoble (quatre défensifs et cinq offensifs) et Mont-de-Marsan (six défensifs et trois offensifs) ont pris neuf bonus, puis Lyon huit (quatre défensifs et cinq offensifs).

Contenus sponsorisés