Midi Olympique

Limoges sauvé des eaux

Limoges sauvé des eaux
Par Rugbyrama

Le 21/06/2007 à 19:42Mis à jour

L'USAL jouera bien en Pro D2 en 2007-2008. Le CNOSF a cassé la décision de la cour d'appel de la FFR estimant que les garanties apportées par le club étaient suffisantes. Colomiers ne sera donc pas repêché et évoluera bien en Federale 1.

Philippe Leveau n'a pas tenu. Il fallait qu'il annonce la bonne nouvelle le plus vite possible au club, aux supporters, à toute une région. Alors qu'il était encore sur l'autoroute entre Paris et Limoges, le président de l'USAL a communiqué sur le site du club. Oui, Limoges jouera bien en Pro D2 la saison prochaine. Le conciliateur du CNOSF a estimé que l'USAL avait apporté les garanties financières suffisantes pour évoluer dans l'antichambre de l'élite malgré une relégation sportive (15e).

Voici dans ses termes exacts, la conclusion du conciliateur: "L'USAL ayant levé les conditions suspensives figurant sur les documents comptables et financiers, la DNACG présente ayant considéré que ces éléments comptables constituent des garanties probantes, la FFR a accepté la proposition du conciliateur. Cela permet donc d'annuler la décision de la commission d'appel de la Fédération et de permettre à l'USAL de participer au championnat de Pro D2 2007-2008."

"On a failli mourir"

La bataille des Limogeauds prend donc fin. Relégués sportivement, repêchés un premier temps après la rétrogradation de Gaillac, l'engagement de l'USAL en Pro D2 avait été refusé en raison de problèmes financiers. L'USAL, au budget d'environ 3 millions d'euros, a connu cette saison des difficultés financières, aboutissant à un déficit de plus de 500.000 euros. Elle a réussi à fournir des garanties, grâce au déblocage d'environ 360.000 EUR des partenaires privés ces derniers jours, et de subventions exceptionnelles attendues autour de 150.000 euros (ville, département et région).

Finalement, le club, à travers son président Philippe Leveau, s'est battu et cela a payé. "Je suis content mais pas triomphant". "On a failli mourir mais on réussi à se sauver grâce à un sursaut de solidarité locale. Il faudra s'en souvenir et tirer les leçons" , a-t-il souligné. En revanche, cet heureux dénouement fait évidemment un malheureux: Colomiers. Relégué lui aussi sur le terrain suite à sa dernière place, le club se tenait prêt à prendre la place de Limoges au cas où. Cette fois, elle est prise pour de bon.

Le plateau de Pro D2 2007-2008: Narbonne, Agen, La Rochelle, Toulon, Béziers, Lyon OU Oyonnax, Pau, Mont-de-Marsan, USBCABBG, Racing-Metro, Tarbes, Grenoble, Limoges, Aurillac et Blagnac.

Contenus sponsorisés