Icon Sport

Worcester menacé d’une liquidation judiciaire

Worcester menacé d’une liquidation judiciaire
Par Rugbyrama

Le 18/08/2022 à 11:10Mis à jour

PREMIERSHIP - Selon les informations du Telegraph, les Worcester Warriors sont visés par une liquidation judiciaire. Faute d’impôts non payés, le club britannique est sous la menace du fisc anglais.

La saison n’a pas encore commencé que Worcester est déjà en grande difficulté financière. Ce jeudi, le Telegraph a révélé que les Warriors étaient sous le coup d’une liquidation judiciaire s’ils ne payé pas 300 000 livres sterling, soit 355 000 euros, à HM Revenue & Customs, le fisc anglais. En conséquence, l’institution a décidé de créer une pétition de liquidation judiciaire à l’encontre de Worcester. Le club est notamment visé pour ne pas être en règles avec ses impôts. Le Telegraph affirme également que certains joueurs n’ont pas reçu leur salaire du mois de mai.

Une information que Worcester a tenu à atténuer via un communiqué. "Un léger retard dans le paiement d'un petit nombre de joueurs a été causé par un problème de trésorerie à court terme qui a maintenant été résolu. Les Warriors, comme la plupart des grands clubs sportifs, ont vu leurs flux de revenus gravement affectés lors des différents blocages causés par Covid-19. Nous apprécions la guerre en Ukraine et l'augmentation du coût de la vie, ces temps restent incertains et difficiles pour beaucoup".

Sixways, le stade de Worcester, pourrait accueillir de nouveaux événements hors-rugby.

Sixways, le stade de Worcester, pourrait accueillir de nouveaux événements hors-rugby.Icon Sport

L’impact financier du Covid-19

Onzièmes du dernier championnat anglais, les Warriors n’ont pas rayonné sur la Premiership. En difficulté sportive, Worcester est donc aujourd’hui en grande difficulté financière en partie à cause des conséquences du Covid-19. Les Guerriers avaient déjà emprunté 10 millions de livres sterling auprès de l’État dans le cadre d’un plan de soutien aux clubs de rugby avoisinant les 90 millions au total. Une pénalité supplémentaire a été imposée aux clubs dans le but de garantir ces prêts à long terme au cas où ils ne les rembourseraient pas.

Cela semble donc être le cas de Worcester, alors que le club défend coûte que coûte sa situation : "En tant que club et entreprise, nous continuerons à diversifier la gamme d'activités de Sixways (le stade de Worcester) pour générer davantage de revenus non liés au rugby. Nous travaillons également sur des plans pour un projet majeur de développement de l'ensemble du site Sixways qui, selon nous, assurera l'avenir à long terme de Warriors en tant que club de rugby de première division durable."

Contenus sponsorisés