Arbitrage – Scandale en Premiership (Angleterre) : l’arbitre vidéo refuse d’examiner les images d’un jeu dangereux sur Owen Farrell

Par Paul Arnould
Publié le Mis à jour
Partager :

La séquence a fait beaucoup parler. Lors du choc entre les Saracens et les Harlequins en Premiership, l’arbitrage a fait polémique après que le TMO a refusé d’examiner les images d’un possible jeu dangereux sur le capitaine Owen Farrell.

Que s’est-il passé en Premiership lors de Saracens – Harlequins (13e journée du championnat anglais) ? Sur le terrain, les Sarries ont égratigné les coéquipiers de Marcus Smith (52-7) pour la 250e d’un certain Owen Farrell.

Mais c’est pour une séquence complètement lunaire en fin de rencontre que ce match a suscité la polémique outre-Manche. On joue la 69e minute. Les Sarries mènent déjà 43 à 7 et viennent d’inscrire un nouvel essai. Le ralenti est montré aux téléspectateurs et le commentateur du diffuseur (TNT Sport) Austin Healy (ancien trois-quarts anglais) remarque un possible jeu dangereux sur le maître à jouer anglais. Owen Farrell, au soutien d’un coéquipier, subit un plaquage sans les bras du capitaine des Harlequins Stephan Lewies. Sur le direct, Austin Healy s’exprime : "C’est un carton jaune. Il n’y a pas de ballon, la balle est partie, et il intervient avec son épaule pour un plaquage sans les bras."

Oh, ne le montre pas

L’essai validé, la logique semble être que le TMO intervienne et signale à l’arbitre de champ (Christophe Ridley) un possible jeu déloyal. Mais c’est ici que la machine s’enraye. L’incident est ignoré. Pour quelle raison ? L’arbitre vidéo Stuart Terheege refuse d’examiner le possible jeu déloyal car le consultant a mentionné en premier l’action dangereuse sur Owen Farrell et qu’il considère que s’y attarder reviendrait à admettre une influence de la couverture télévisée.

Also this- TMO yelling “oh don’t show it”. Is this actually allowed?

Some interesting questions for @premrugby & @rugbyontnt

One for @stephenjones9
& other rugby journos to query pic.twitter.com/7OGKicN1R8

— Tom Finn-Kelcey (@TFinnKelcey) March 23, 2024

Malheureusement pour l’arbitrage anglais, les commentaires du TMO ont été entendus par les téléspectateurs de la chaîne TNT Sport. "Mon pote, le problème que j’ai maintenant c’est qu’il semble que Healey en soit l’instigateur parce que nous sommes en retard, donc je ne veux pas en parler, OK ?". Mais la polémique ne s’arrête pas là. Alors que le diffuseur montre de nouvelles images où l’on voit le plaquage illicite, l’arbitre vidéo lâche : "Oh, ne le montrez pas".

La séquence interroge et pose plusieurs questions. En plus de ne pas avoir sanctionné un jeu dangereux sur Owen Farrell, l’arbitre vidéo semble avoir regardé la rencontre avec des flux vidéos de la télévision et donc aller à l’encontre de la position officielle selon laquelle le TMO n’entend pas les commentaires télévisés. Précisons aussi que le fautif – le capitaine des Harlequins – avait déjà écopé d’un carton jaune en première période.

Un manquement évident au devoir d’un arbitre

Progressive rugby – groupe de pression à but non lucratif pour la sécurité des joueurs composé de médecins, d’experts et d’anciens professionnels – a réagi à cette polémique. Un des experts, le professeur John Fairclough a déclaré : "Quelle qu’en soit la raison, il est clair qu’une décision a été prise d’ignorer un jeu grossier, imprudent ou dangereux parce que l’on craint qu’il ait été mis en évidence par un commentateur. C’est extrêmement préoccupant et c’est un manquement évident au devoir d’un arbitre de match d’assurer la sécurité des joueurs. Une explication doit être demandée de toute urgence".

De son côté, le commentateur et ancien international anglais Austin Healey a réagi sur les réseaux sociaux. "Je pense que le TMO a connu des jours meilleurs. On dirait que l’ego s’est mis en travers de la décision." Dans un communiqué de presse, la RFU a annoncé examiner en détail la situation dans les prochains jours. "Nous procédons à des examens réguliers à la suite de tous les matchs qui ont eu lieu, comme ce sera le cas pour Saracens – Harlequins." Affaire à suivre, donc…

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (8)
PRESIDENT Il y a 20 jours Le 25/03/2024 à 17:26

Les TMO sont un vrai sujet ...ce sont eux qui sont coupables a 100% en cas de mauvais jugement .O'Keefe a été vilipendé mais le TMO par trois fois aurait du intervenir fortement . C'est à eux les TMO de regarder les tv , comme hier sur le pied en touche , plaquages haut , et d'en appeler au directeur de jeu .

Ovalie34 Il y a 21 jours Le 25/03/2024 à 13:21

Lors du match rct mhr de samedi, l'arbitre de champ pose deux questions au TMO sur un essai potentiel du MHR. Celui-ci n'a pas daigné regarder la premiere action et s'est contenté de la seconde seulement. Les TMO ont trop d'importance maintenant.

xoxotte Il y a 21 jours Le 25/03/2024 à 07:58

Et que dire en TOP14 quand CANAL+ revient sur des ralentis d'actions, comme hier lors de UBB-ST (plaquage haut, pied en touche ...) ... mais que l'arbitre TMO ou de champs ignorent ! Ca devient ridicule cette TMO ...