Icon Sport

Le bout de bois à Palavas-les-Flots

Le bout de bois à Palavas-les-Flots
Par Rugbyrama

Le 20/03/2018 à 16:39Mis à jour Le 21/03/2018 à 17:28

Enfin mon heure de gloire, la chance de ma vie. J'écris. Fini de servir les cafés, terminé les heures à chercher sur la toile le résultat de la 4e division du championnat bulgare... Oui, j'écris sur Rugbyrama et j’ai une rubrique à moi pour vous faire vivre mon actu : c'est la semaine du stagiaire Midol !

Un club sans histoire. Voilà comment on qualifie le MHR à la rédaction ! Non mais vous avez cru qu'on était le PSG ? À Montpellier (sûrement la plus belle ville du monde), le rugby se transmet de génération en génération ! Je me rappelle des matchs au stade Sabathé, de la lutte pour l'accession en Top 16 avec cette montée contre Tarbes en 2003... Et la plus belle page de notre histoire reste sûrement ce titre de Challenge Européen en 2016... Alors, je vois déjà le stagiaire d'en face se gausser une cervoise à la main (il est clermontois) en affirmant : "lorsque vous aurez le palmarès de Montferrand, les Narbonnais auront remportés trois victoires d'affilée." En attendant, on n'a que deux bouclier de Brennus de retard sur les jaunards... Ils sont dans leurs jalousies, je suis dans mon jacuzzi... Au MHR, on a du flouze, des stars de l'hémisphère Sud et, avec Mohed, cet été c'est sûr, on va faire bronzer le bout de bois à Palavas-les-Flots. Le tout c'est de ne pas se faire enfler en finale comme les Espagnols face à la Belgique.

"Ben quoi les mecs ? Pourquoi vous avez pas la frite?"

"Ben quoi les mecs ? Pourquoi vous avez pas la frite?" Icon Sport

Les pauvres "Leones"... D'habitude, c'est au foot qu'ils sont toujours en train de crier au scandale (aka Sergio Ramos). Il faut croire que la Une de Marca sur le rugby leur a transmis le virus... Franchement, vous croyez vraiment qu'un arbitre roumain qui siffle 26 pénalités contre vous est forcément un pourri ? C'est pas comme si la sélection des Carpates prenait votre place pour la Coupe du Monde au Japon... Hein ? Ah si, apparemment c'est le cas ! Autant pour moi, mais je suis sûr que celui qui a nommé les arbitres pour ce match va remédier à ça et faire rejouer le match... Non parce que c'est trop gros là.

"C'est facile m'a dit Jacques, j'ai juste à viser entre les poteaux"

"C'est facile m'a dit Jacques, j'ai juste à viser entre les poteaux"Icon Sport

L'autre actu cette semaine à la rédaction, c'est le XV de France. Non. Je ne critiquerais pas François Trinh-Duc, foi de montpelliérain. Cela arrive à tout le monde d'avoir des problèmes de visée, regardez Olivier Giroud ! Bref, l’Équipe de France de "Jacques la Moustache" a perdu au pays de Galles mais, au moins, les Anglais sont derrière au classement. "Sorry, good game". Bien joué les Irlandais. Mais ils ne sont pas les seuls à nous avoir fait grimper au rideau. Jessy Trémoulière et ses copines ont réalisé la "manita" du Grand Chelem. N'en déplaisent aux misogynes et leurs excuses bidons : "Pas de concurrence... Les Anglaises sont nos seules adversaires". Stop ! Elles n'ont jamais fini pire que troisième depuis 10 ans. Les filles entraînées par Annick Hayraud ont livré plus de jeu en un match que ne l'ont fait Basta et compagnie sur l'ensemble du tournoi. Aujourd'hui, elles semblent en mesure de rivaliser avec les Néo-zélandaises sans prendre une gifle. Les garçons peuvent-ils en dire autant ? On verra bien au mois de juin. Pourtant, on préférera toujours titrer sur les coéquipiers de Maxime Machenaud. Dommage, non ?

Contenus sponsorisés
0
0