Midi Olympique

Le baromètre du week-end

Le baromètre du week-end
Par Rugbyrama

Le 22/09/2020 à 13:54

Premier weekend européen de la saison avec des quarts de finale, des victoires à l'extérieurs en Pro D2 et une tempête à Albi... Voici notre baromètre du weekend

Les plus

La qualification du Racing et du Stade

Quoi de plus normal, ce sont les deux clubs français qui affichent la plus grande forme en ce début de saison. A Clermont, les Ciels et Blancs ont maîtrisé leur sujet avec une réussite déconcertante. On sentait qu'une équipe était plus sereine que l'autre, à tel point qu'il y avait une classe d'écart entre eux-deux là ce samedi soir. Et que dire du Stade qui a déroulé en seconde période face à l'Ulster. Sans problème, les Rouge et Noir ont trouvé les solutions pour inscrire cinq essais.

Pita Ahki, le deuxième atout casqué du Stade Toulousain

Si Cheslin Kolbe a encore été étincelant, il convient d'en dire autant de son homologue casqué. On parle beaucoup moins de Pita Ahki, et pourtant : quelle performance encore du centre Toulousain qui est tout aussi indispensable. C'est simple, il sait tout faire : Son physique lui permet d'avancer à chaque impact, il a marqué un essai mais bien au delà de ça, il fait jouer après lui que ce soit avant ou après-contact. Et en défense, quelle énergie de la part du centre qui ne se lasse pas de plaquer à tour de bras.

Trois victoires à l'extérieur en Pro D2

On reproche souvent dans les championnats professionnels leur manque d'équité sur des rencontres entre l'équipe qui reçoit et celle qui se déplace. Avançant l'argument d'un avantage qui peut s'avérer considérable pour l'équipe hôte. Force est de constater que là aussi, la Covid rebat les cartes. En limitant les stades à une jauge de spectateurs bien amoindrie, le résultat est davantage indécis et les victoires à l'extérieur plus courantes. Ce vendredi 18 septembre, les amateurs de Pro D2 ont pu assister à trois défaites à domicile et un nul : Soyaux-Angoulême – Oyonnax : 8-16 ; AurillacColomiers : 14-19 ; GrenobleMontauban : 28-28 ; Mont-de-Marsan – Vannes : 15-19. Plus que jamais avec cette saison, le Pro D2 promet d'être haletant.

Les moins

Clermont et Leinster, destins similaires et déception

Ces deux clubs sont normalement des favoris de ce championnat. Ils recevaient deux autres favoris : Les Saracens et le Racing. Coïncidence, le scénario de ces deux matchs a été similaire pour les vaincus. A la fin de la première mi-temps, les deux équipes étaient menées de 17 points. 8-27 A Clermont, et 3-22 à l'Aviva Stadium. Sur la deuxième période, les Auvergnats et les Irlandais se sont réveillés mais trop tard, le mal était fait. Au delà de la forme, c'est surtout l'état d'esprit qui a déplu. C'était censé être les deux rencontres les plus serrées, mais Clermont et le Leinster ont affiché trop peu d'envie pour créer du suspens. Même si leur retour au score a permis d'entrevoir une remontée qui aurait soulevé les téléspectateurs dépités, il n'en fut rien.

Le CO éliminé

Alors que Rugbyrama annonçait une possible annulation de Leicester-Castres, l'EPCR a annoncé officiellement que la rencontre n'aurait pas lieu. Les Tarnais comptaient plusieurs cas de Covid. Les Tigers ont donc été qualifiés sur tapis vert.

Albi, le chaos.

Quand ce n'est pas la Covid, c'est la météo. Lors de la rencontre de Pro D2 à Albi l'opposant à Bourgouin samedi soir, tout se déroulait bien. Aucun cas de coronavirus déclaré, pas de match reporté. Mais un quart d'heure avant le coup d'envoi : l'apocalypse. Un orage de grêle, puis de pluie. Le terrain se transformait en piscine, et l'arbitre n'avait d'autre choix que de reporter le match. La date du report n'est toujours pas connue.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés