Icon Sport

"Ça va être une bataille massive" selon Pollard

"Ça va être une bataille massive" selon Pollard
Par Rugbyrama

Le 04/08/2022 à 14:18Mis à jour

RUGBY CHAMPIONSHIP - À quelques jours du début du Rugby Championship, Handre Pollard s’est confié sur l’importance du style de jeu des Springboks pour remporter un cinquième trophée.

Il n’y aura pas de surprises. Ce samedi, Sud-Africains et Néo-Zélandais ouvriront le bal du Rugby Championship pour un match déjà décisif entre les deux favoris à la victoire finale. Critiqués ou adorés pour leur style de jeu frontal et direct, les Springboks ont une longueur d’avance sur les All Blacks. Plus confiants et sûrs de leur jeu, les hommes de Jacques Nienaber comptent utiliser les recettes ancestrales qui ont fait de l’Afrique du Sud une grande nation du rugby.

"Nous avons une façon de de jouer et nous croyons en ce plan", a déclaré Pollard en réponse à la question de savoir si les champions du monde s'en tiendraient à un style de jeu conservateur contre les All Blacks traditionnellement plus explosifs. "Nous allons nous en tenir à notre plan ce week-end et voir comment les choses se passent après 20 minutes et si nous devons nous adapter, nous le ferons. Si les opportunités sont là, nous essaierons certainement de les saisir" affirmait l’ancien montpelliérain.

Lood de Jager (Afrique du Sud)

Lood de Jager (Afrique du Sud)Icon Sport

Le monstre sud-africain face aux facteurs X néo-zélandais

De Willie Le Roux à Franco Mostert en passant par Handre Pollard, aucun Bok ne sous-estime la Nouvelle-Zélande. En perte de vitesse depuis le mois de novembre (quatre défaites en neuf matchs), les All Blacks n’ont jamais connu une telle crise sportive. Mais sur un coup de dé, les Blacks peuvent faire basculer une rencontre. "Ça va être une bataille massive. Vous ne voulez pas donner aux All Blacks trop d’espaces, donc le jeu de coups de pied sera important. Richie Mo'unga et Beauden Barrett sont deux facteurs X, et ce sont des joueurs expérimentés. Ils sont une menace ballon en main, nous allons donc essayer de les contenir autant que possible et faire de notre mieux en équipe".

Si les Boks voudront prendre à la gorge les Néo-Zélandais, l’Afrique du Sud possède également quelques flèches capables de transpercer la défense noire. Makazole Mapimpi, Damian Willemse ou Kurt-Lee Arendse sont les principales menaces de l’escouade sud-africaines. Une chose est certaine, ce premier match du Rugby Championship est déjà vital pour les hommes en noir qui ne peuvent se permettre de perdre une troisième rencontre d’affilée.

Contenus sponsorisés