• Alan Gilpin.
    Alan Gilpin.

Le Head Contact Process : un bilan positif selon Alan Gilpin, directeur général de World Rugby

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

INTERNATIONAL - Depuis 2021, l'instance mondiale World Rugby a mis en place un programme de formation au plaquage, appelé "Head Contact Process". Une formation ayant pour but de sensibiliser les joueurs, coupables de plaquages dangereux en leur permettant de réduire leur suspension. Après un an d'expérience l'opération est un succès selon le directeur général de World Rugby, Alan Gilpin.

Depuis le 1er juillet 2021, il est désormais possible de réduire sa suspension d’une semaine. Pour cela World Rugby, a mis en place un programme de formation au plaquage (Head Contact Process). Le but est de permettre à un joueur coupable d’un carton rouge pour une faute liée à un contact à la tête de réduire sa suspension d'une semaine s’il suit ce programme.

Après plus d’un an de pratique, World Rugby annonce un bilan positif de ce programme, avec 120 joueurs concernés, seulement 8 ont récidivés, soit environ 6%. Un résultat dont s'est satisfait Alan Gilpin, directeur général de World Rugby. "En tant que sport, notre mission est de réduire la fréquence des chocs à la tête en match et à l’entraînement et nous y parvenons par la formation, la modification des règles et des sanctions sévères. Ce programme est bénéfique pour tous les joueurs de rugby. Les statistiques en termes de comportement et les retours ont été extrêmement positifs"

Si ce programme a beaucoup de succès au Royaume-Uni, quelques joueurs de Top 14 l’ont également suivi. C’est le cas notamment du trois-quarts argentin de Toulouse, Juan Cruz Mallia, ou encore du désormais retraité Joe Tekori.