Icon Sport

World Rugby officialise les six tests en automne

World Rugby officialise les six tests en automne

Le 30/07/2020 à 17:03Mis à jour Le 30/07/2020 à 18:09

INTERNATIONAL - World Rugby donné son verdict : il y aura bien six matches internationaux cet automne, la fin du Tournoi 2020 et une nouvelle compétition dans la foulée. L'article 9 est donc amendé, ce qui ne plaira pas aux clubs français...

Les décisions tant attendues du gouvernement mondial sont tombées : World Rugby a doublé la durée de la fenêtre internationale pour les tests d'automne. Il y aura donc six matchs au lieu de trois habituellement, ce qui ouvre la voie à un nouveau tournoi entre nations. Les matchs auront lieu entre le 24 octobre et le premier week-end de décembre.

"Aujourd'hui est un jour important pour notre sport car il constitue un premier pas vers la reprise après la pandémie mondiale de Covid-19." a expliqué Bernard Laporte. vice-président de World Rugby et président de la Fédération française de rugby (FFR). Le XV de France jouera devrait jouer six matches entre le 24 octobre et le 6 décembre, ce qui permettrait de renflouer en partie les caisses d'une fédération en difficulté à cause de la crise sanitaire. Le programme commencerait par un hors d'oeuvre préparatoire (face à l'Ecosse ou Galles, 24 octobre) avant de disputer la fin du Tournoi 2020 (match face à l'Irlande, le 31 octobre). Il y aura ensuite une semaine de coupure, puis une nouvelle compétition regroupant les six nations et deux invités, Fidji, Japon ou Georgie. La solution de deux poules de 4 avec un match de classement pour terminer tient la corde, selon les médias britanniques.

Dans l'hémisphère sud, et toujours si la situation sanitaire le permet, le Rugby Championship aura lieu à la même période (7 novembre - 13 décembre), durant six semaines et dans un seul pays pour limiter les risques et autres problèmes de transport. La Nouvelle-Zélande, peu touchée par le virus, a de grande chance d'en être l'hôte.

Mauvaise nouvelle pour les Ligues

"L'accord et l'approbation de ce calendrier (...) constituent une étape importante dans le soutien à nos fédérations pour les aider à atténuer l'impact financier et à optimiser la reprise du rugby après la pandémie, de manière équitable", a déclaré le président de World Rugby, Bill Beaumont. "Toutes les parties ont cherché à trouver la meilleure solution possible pour soutenir les intérêts du rugby international, des clubs et des joueurs".

World Rugby a donc modifié son fameux article 9 pour faire passer de trois à six semaines la durée de la mise à disposition prioritaire des joueurs pour leur sélection. Cette décision n'est pas une bonne nouvelle pour la Ligue Nationale de Rugby et son homologue anglaise, PRL. Elles discutaient depuis trois mois pour trouver un compromis, sans parvenir à être entendues.

En France, les clubs avaient estimé déjà faire un gros effort en proposant cinq matchs au lieu de trois. Vont-ils accepter ce petit camouflet ? Et ce d'autant plus que Fabien Galthié a exprimé mercredi sa volonté de jouer six matchs avec ses meilleurs joueurs. Le sélectionneur s'oppose ainsi à son président, Bernard Laporte, qui avait émis l'hypothèse de limiter à cinq le nombre de matchs joué par un même joueur au coeur de la fenêtre de six matchs.

On peut se demander si les deux ligues resteront soudées et si elles attaqueront World Rugby devant les tribunaux pour cette réforme, abusive selon elles , de l'article 9. L'idée était dans l'air ces derniers jours et, selon nos informations, la LNR était prête à défendre officiellement les intérêts de ses clubs qui n'ont plus joué depuis mars et qui ont très largement mis leurs joueurs à disposition du XV de France ces derniers mois...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés