Icon Sport

La nouvelle compétition australienne suspendue

La nouvelle compétition australienne suspendue
Par Simon Valzer via Midi Olympique

Le 23/03/2020 à 14:00Mis à jour Le 23/03/2020 à 17:19

CORONAVIRUS - INTERNATIONAL - Seulement deux jours après avoir annoncé le lancement d'une nouvelle compétition domestique prévue pour le 3 avril prochain, la Fédération australienne a été contrainte de mettre son projet en suspend dimanche soir après l'annonce du gouvernement australien d'un durcissement des restrictions.

Tout île-continent qu'elle soit, l'Australie ne vis pas en autarcie. Et l'on se disait bien, au moment où les quatre franchises australiennes de Super Rugby reprenaient (comme si de rien n'était) l'entraînement et où la présidente de la fédération australienne Raelene Castle annonçait la création express d'une compétition domestique réunissant les quatre franchises ainsi que la Western Force, qu'il n'y avait que très peu de chances pour que cette compétition bricolée à la hâte ne voit vraiment le jour le 3 avril prochain, comme cela était prévu initialement. Et pour cause : dimanche soir, le Premier ministre australien Scott Morrison a pris la parole pour annoncer la suspension de toute activité et services non-essentiels, et demandé à la population d'éviter au maximum les contacts interpersonnels. L'Australie occidentale fermera ses frontières à partir de demain mardi, et les étrangers contraints d'entrer sur le territoire seront placés en quatorzaine.

La compétition est donc pour le moment repoussée au 1er mai prochain, et les franchises de Super Rugby ont pour consigne de cesser l'entraînement pour les deux prochaines semaines. Un nouveau programme d'entraînement leur sera fourni ensuite. Bien entendu, la pratique des amateurs est elle aussi suspendue jusqu'à cette date du 1er mai.

La Nouvelle-Zélande tire aussi le frein à main

De l'autre côté de la mer de Tasman, en Nouvelle-Zélande, la situation est identique. A ceci près que même si les dirigeants kiwis travaillaient aussi sur un projet de compétition domestique, ils n'ont jamais renvoyé leurs équipes à l'entraînement. Les Blues, les Chiefs et les Crusaders s'étaient même placés en confinement volontaire sans que rien ne leur soit demandé. Ce lundi soir, la Première ministre Jacinda Ardern a annoncé le passage au niveau d'alerte 3, ajoutant dans la foulée qu'il fallait s'attendre à un passage au niveau 4 dans les 48 heures. Ce changement fera passer la Nouvelle-Zélande dans une situation proche de celle que l'on connait en France : écoles fermées, télétravail démocratisé, transports en communs encadrés...

Dans ce contexte, les franchises néo-zélandaises ainsi que les clubs amateurs ont cessé toute activité. Le Super Rugby est en suspend, ainsi la série de tests que les All Blacks devaient disputer en juillet.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés