Midi Olympique

Déjà dans le match

Déjà dans le match
Par Rugbyrama

Le 23/05/2008 à 22:34Mis à jour Le 24/05/2008 à 07:45

L'entraînement du capitaine vendredi au Millennium a permis de mesurer combien les Toulousains sont déjà entrés dans leur finale contre le Munster samedi.

Pas une minute de retard. C'est à 16h30 précises, heure de Cardiff, que les Toulousains ont pénétré sur la pelouse du Millennium pour l'entraînement du capitaine. Les joueurs semblent sereins mais sont surtout très concentrés. Sans avoir la mine grave, on voit qu'ils ont déjà la tête au lendemain. Pourtant, l'ambiance sera bien différente samedi à 18h00. Il n'y aura pas ce "vide" sonore, ce stade qui sonne creux, mais bien 50 000 supporters de la Red Army prêts à déstabiliser les hommes de Guy Novès. En attendant, les Toulousains prennent donc leurs repères pour environ une petite heure.

Des têtes connues sont là. Vincent Clerc, avec ses béquilles, a évidemment fait le déplacement pour supporter ses copains. Il s'aventure même sur la pelouse. Clément Poitrenaud est présent aussi mais bien plus en jambes que son compagnon d'infortune puisqu'il s'offre même quelques tours de terrain en trottinant. Pas le temps de traîner malgré tout. Tous les joueurs et le staff rouge et noir se rassemblent au centre du terrain. En cercle, bras dessus, bras dessous, c'est bien sûr le capitaine, Fabien Pelous, qui prend la parole en premier. L'homme va savoir trouver les mots, lui qui a déjà joué quatre finales européennes. Tout le monde l'écoute dans un silence de cathédrale.

C'est ensuite Guy Novès qui prend le relais, en plein milieu du cercle. Il multiplie les gestes comme à son habitude, regardant chacun de ses joueurs dans les yeux. Pendant ce temps-là, l'objet tant convoité, la Coupe, fait le tour du terrain. Ce n'est pas la vraie non, mais une photo sur un grand voile suspendu par une sorte de mini "boudin" gonflable. Pas un regard des joueurs pour ce rideau géant. C'est la vraie qu'ils veulent. Après un petit tour d'échauffement, ils commencent à travailler les combinaisons d'un côté pendant que Jean-Baptiste Elissalde prend ses marques de buteur. Les Toulousains le répètent depuis des semaines, mais là, c'est on ne peut plus clair. La finale a déjà commencé...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés