Icon Sport

Il joue gros : Sonny Bill Williams, pour une place de titulaire au Japon

Il joue gros : Sonny Bill Williams, pour une place de titulaire au Japon
Par Rugbyrama

Le 17/07/2019 à 13:29Mis à jour Le 17/07/2019 à 13:59

RUGBY CHAMPIONSHIP - Star mondiale, le centre All Backs de 33 ans a pris part aux deux dernières éditions de la Coupe du monde, toutes deux remportées par les Blacks, mais n’a jamais été un titulaire indiscutable. Le Rugby Championship qui débute est pour lui l’occasion de s’imposer à l’un des rares postes où la hiérarchie n’est pas encore tout à fait établie chez les All Blacks.

Présent aux Coupes du monde 2011 et 2015, présent, aussi, lors du tri-nation en 2011 puis au Rugby Championship en 2012, 2015, 2017 et 2018, Sonny Bill Williams est une figure totémique des All Blacks, l’un des derniers rescapés du titre mondial de 2011, qui a traversé les années avec la tunique noire. Cependant, la star internationale n’est jamais parvenue à s’imposer dans le XV de départ des Blacks en Coupe du monde. Derrière l’indéboulonnable duo Ma’a Nonu - Conrad Smith (quasiment 200 sélections à eux deux) titulaire en 2011 et en 2015, difficile de se faire sa place. "SBW" était toujours le premier dans la hiérarchie... des remplaçants.

Lors de l’épopée victorieuse à domicile, en 2011, "SBW" a disputé tous les matches, mais seulement trois comme titulaire. Ce qui ne l’avait pas empêché d’inscrire quatre essais et d’être ainsi le remplaçant le plus prolifique de la compétition. Même combat en 2015. Le centre prend part au sept matches des Blacks, mais n’est titulaire qu’à deux reprises.

Une forte concurrence mais pas de hiérarchie claire

Avec les départs à la retraite de Nonu et Smith, les cartes ont été rebattues au centre, le seul poste où la hiérarchie n’est pas encore clairement dessinée chez les Blacks. Jack Goodhue, Ngani Laumape, Anton Lienert-Brown et Braydon Ennor accompagnent Williams dans le squad néo-zélandais pour les deux premières rencontres de Rugby Championship. Sans oublier Ryan Crotty, actuellement blessé mais qui devrait sans aucun doute intégrer le groupe qui s’envolera pour le Japon en septembre.

Avec Crotty et Goodhue, "SBW" tient la corde pour une place de titulaire. Il a donc sa carte à jouer pour espérer une place de titulaire pendant la Coupe du monde et dispose de trois matches pour convaincre Steve Hansen. Enfin deux, puisque le centre de 33 ans, touché à une cuisse, est très incertain pour le premier match de Rugby Championship, ce samedi contre l’Argentine. S’il se débarrasse enfin des blessures, "SBW", souvent blessé ces dernières années (il a subi une arthroscopie du genou fin mars après une blessure en Super Rugby, qui l’a éloigné des terrains plus de six semaines), aura sa chance pour enfin aborder une Coupe du monde dans la peau d’un titulaire, à 33 ans.

Par Clément Argoud

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0