Icon Sport

La Nouvelle-Zélande aurait validé le calendrier dont elle se plaint à présent

La Nouvelle-Zélande aurait validé le calendrier dont elle se plaint à présent
Par AFP

Le 01/10/2020 à 10:05Mis à jour Le 01/10/2020 à 10:18

RUGBY CHAMPIONSHIP - La Nouvelle-Zélande, qui se plaint du programme du Rugby Championship qui empêcherait ses joueurs de passer Noël en famille, aurait été mise au courant du calendrier et l'aurait avalisé, assurent des médias jeudi.

Le quotidien australien Sydney Morning Herald et le média néo-zélandais Newshub assurent avoir obtenu grâce à une fuite le procès-verbal d'une réunion de la Sanzaar, organisatrice de la compétition, le 17 septembre. Selon celui-ci, la Nouvelle-Zélande avait alors donné son accord à un calendrier prévoyant un tournoi sur six semaines en Australie et s'achevant le 12 décembre. Elle a pourtant contesté cette date la semaine dernière car elle impliquerait que les All Blacks seraient encore en quarantaine à Noël, puisque chaque arrivant sur le territoire néo-zélandais doit passer deux semaines à l'isolement.

Le tournoi, opposant les All Blacks à l'Australie, l'Argentine et l'Afrique du Sud, "a toujours été prévu pour se tenir du 7 novembre au 12 décembre et ils (les Néo-Zélandais) étaient au courant de ça", a assuré à Newshub le directeur exécutif de la Sanzaar, Andy Marinos. Une source au sein de la fédération australienne a également assuré à l'AFP que les Néo-Zélandais, par la voix du patron de leur fédération Mark Robinson, présent à la réunion, avaient voté en faveur de ce calendrier. "Il n'y a pas eu de réunion du bureau de la Sanzaar depuis le 4 août, donc les notes qui ont été publiées ne sont pas un procès-verbal du bureau", a réagi le président de la Sanzaar, également président de la fédération néo-zélandaise, Brent Impey.

"Il y a une erreur fondamentale dans (le fait de dire que) ce calendrier a été approuvé par tout le monde (...) Je peux vous dire qu'il ne l'a pas été. Nous le savons, la fédération australienne le sait et la Sanzaar le sait", a-t-il ajouté. "Les notes montrent également très clairement une impasse, et beaucoup de mails le prouvent, donc notre position n'a jamais changé". La fédération néo-zélandaise avait déjà assuré la semaine dernière que cette programmation allait à l'encontre de sa volonté de finir le tournoi le 5 décembre. "Nous refusons ce calendrier et sommes déçus d'une telle annonce", avait souligné le même Mark Robinson. "Dans aucune réunion à laquelle nous avons participé, il n'y a eu d'accord pour jouer ce tournoi jusqu'au 12 décembre, à aucun moment. Nous avons été très clairs là-dessus", avait-il répété en conférence de presse mercredi, quelques heures avant la publication de ces deux articles dans la presse.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés