Icon Sport

Un jour, un joueur : Rattez, le marathonien (14/37)

Un jour, un joueur : Rattez, le marathonien (14/37)
Par Rugbyrama

Le 25/08/2019 à 12:19Mis à jour Le 25/08/2019 à 12:28

COUPE DU MONDE 2019 - Un jour, un joueur : à quelques semaines de la Coupe du monde, Rugbyrama vous fait découvrir les 37 joueurs de l'équipe de France. Joueur majeur de l'effectif Rochelais, Vincent Rattez a pris en Charente-Maritime une nouvelle envergure. En cette fin d'été, il rêve désormais du Japon.

2012-2016 : Les années Narbonnaises

Formé au Paris Université Club (PUC) et passé par le Racing 92, Vincent Rattez débarque à Narbonne lors de la saison 2012-2013. Il découvre alors le championnat de Pro D2 avec le RCN. Lors de sa première saison, il joue six matches, avant de se révéler l'année suivante. De 2014 à 2016, il devient un titulaire indiscutable, prend part à 87 rencontres de championnat, et inscrit 22 essais. Ses performances répétées au second échelon du rugby français ne passent pas inaperçues. Il est d'ailleurs courtisé par le Stade Rochelais de Patrice Collazo, qui parlait de lui en ces termes à l'époque : "Il est l’un des plus doués techniquement en Pro D2. Polyvalent, il peut occuper tous les postes de la ligne de trois-quarts."

2016 : L'arrivée à La Rochelle

Après avoir montré ce dont il était capable en Pro D2, Rattez doit désormais confirmer en Top 14 avec La Rochelle. Arrivé discrètement, la même année que Victor Vito et Brock James, il est titulaire sur l'aile à vingt-et-une reprises pour sa première année à ce niveau. Il y dispute aussi pour la première fois le Challenge Européen, où il joue 6 matches. Pour sa première saison en Charente-Maritime, il inscrit donc cinq essais. Rattez fait aussi figure de véritable marathonien. En effet, il enchaîne des temps de jeu d'en moyenne 1640 minutes par saison, et ce depuis trois ans. Tout bonnement colossal.

10 juin 2017 : Première sélection en équipe de France

Un an après s'être fait voir en Top 14, Guy Novès lui offre ses premières minutes chez les Bleus. Il rentre à l'arrière à la place de Brice Dulin lors du premier des trois test-matchs de la tournée en Afrique du Sud. Il dispute neuf minutes avec la tunique bleue durant la défaite 37-14 à Pretoria. Au total, il compte trois sélections et trente-six petites minutes jouées seulement. Sa présence dans les 37 de Jacques Brunel est d'autant plus une surprise, qu'il n'a plus été appelé en Bleu depuis son dernier match face à la Nouvelle-Zélande en novembre 2017 (défaite 23-28). De surcroît, il ne figurait même pas dans la liste des 65 joueurs présélectionnés par le sélectionneur en mai dernier.

Vincent Rattez (France) en 2017 contre les Blacks

Vincent Rattez (France) en 2017 contre les BlacksIcon Sport

10 mai 2019 : Finale de Challenge Européen

Pour la première fois dans son histoire, La Rochelle a disputé une finale de Coupe d'Europe. En Challenge, les Maritimes ont été vraiment impressionnants cette saison. Prenant la compétition avec sérieux, Vincent Rattez n'est pas étranger à la réussite de son club. Face à Bristol en quart de finale, il a été étincelant. Onze courses, 138 mètres gagnés, deux passes décisives et un essai rien que ça. En finale, malgré le piètre match de bon nombre de ses partenaires, il a été l'un des seuls motifs de satisfaction Rochelais, avec ses 127 mètres parcourus ballon en main. Malheureusement, en s'inclinant 36-16, le natif de Colombes a raté l'occasion d'inscrire une première ligne à son palmarès.

Vincent Rattez (La Rochelle) en finale du Challenge Européen contre Clermont

Vincent Rattez (La Rochelle) en finale du Challenge Européen contre ClermontIcon Sport

Meilleur marqueur d'essai Rochelais cette saison

Auteur de neuf essais en Top 14, celui à qui on trouve des airs de ressemblance avec Linguini, le chef cuistot dans le dessin animé "Ratatouille", a donné le maximum pour être sélectionné et partir au Japon. S'il n'est finalement pas du voyage au pays du Soleil-Levant, le deuxième joueur le plus utilisé cette saison derrière Ihaia West (2272 minutes) avec 2206 minutes jouées toutes compétitions confondues, aura tout de même fait le nécessaire. Meilleur marqueur Rochelais, vif, dynamique et polyvalent, il dispose de toutes les qualités pour être une vraie plus-value pour les Bleus en cas de départ au Japon.

La décla'

" En tant que réserviste, je ne sais pas si les choses sont figées, alors honnêtement, je ne me projette pas. Si je suis pris au final, tant mieux. Sinon, tant pis, cela aura déjà été une belle expérience… Réserviste, c’est une position qui n’est pas forcément évidente, car on sait qu’on peut faire tout ça pour rien. "

Fiche technique :

Vincent Rattez, 27 ans (né le 24/03/1992 à Colombes)

Arrière/ailier, 1,75m – 83 kg

Clubs : Narbonne (2012-2016, 93 matches et 22 essais), La Rochelle (Depuis 2016, 85 matches et 23 essais)

En équipe de France : 3 sélections

Palmarès : Néant.

Crédit photo de couverture : Inigo Brothers

Par Samuel CADÈNE

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0