Icon Sport

Samedi noir dimanche blanc

Samedi noir, dimanche blanc
Par Rugbyrama

Le 13/12/2009 à 19:25Mis à jour

Après cette 3e journée de Coupe d'Europe, notre site propose de faire un tour d'horizon des fortunes diverses et de la situation des clubs français. Biarritz a fait un grand pas vers la qualification. Clermont s'est relancé. Toulouse et le Stade français sont encore en course pour la première place.

Ils réalisent une bonne opération :

Clermont n'avait pas le droit à l'erreur. Les hommes de Vern Cotter ont répondu présent. Grâce à un succès bonifié face aux Anglais de Leicester, ils sont de nouveau candidats à la première place de la poule 3 même si la lutte avec les Ospreys, faciles vainqueurs de Viadana (62-7), et les Tigres de Leicester, est loin d'être terminée. Le prochain déplacement des Auvergnats en Angleterre sera déterminant.

Biarritz a quasiment un pied en quart de finale après son carton plein face aux Gwent Dragons de Newport (49-13). Avec six essais à la clé, cette victoire bonifiée permet au BOPB de compter quatorze points sur les quinze possibles après les trois premières journées de H Cup. A mi-parcours, les Basques sont en tête de leur poule et ils comptent neuf points d'avance sur Glasgow et Newport. Les Biarrots peuvent maintenant envisager de jouer leur quart de finale à domicile.

Ils sont toujours en course :

Perpignan est passé tout près d'un exploit retentissant ce vendredi sur la pelouse du Munster. Les champions de France ont cru tenir la victoire avant que Ronan O'Gara ne sauve les siens grâce à sa septième pénalité de la soirée. L'ouvreur international avait aussi réussi un drop. L'Usap échoue d'un point (24-23) malgré trois essais inscrits par Vivalda, Durand et Burger. Même s'ils comptent deux défaites, les Catalans ne sont toujours pas éliminés mais il leur faudra réaliser un sans faute lors de la phase retour pour continuer à croire à la qualification.

Malgré sa défaite à Cardiff (15-9), le Stade toulousain peut être satisfait de son week-end européen. Grâce au point de bonus défensif, les hommes de Guy Novès conservent la première place de la poule 5. Toulouse a donc encore toutes les cartes en main pour se qualifier même s'il sera important de signer une victoire bonifiée le week-end prochain face aux Blues de Cardiff.

Ils ont déçu :

L'Ulster a joué un bien mauvais tour au Stade français. La province irlandaise, dans l'obligation de s'imposer, a totalement dominé la formation parisienne pour finalement s'imposer sur le score de 23 à 13. Les hommes de Jacques Delmas et Didier Faugeron sont rentrés bredouilles d'Irlande. La déception est grande mais ce revers n'est pas dramatique. Le Stade français, déjà vainqueurs à l'extérieur sur la pelouse de Bath, a toujours son destin en main.

Une qualification de Brive pour les quarts de finale reléverait du miracle. Face aux Londin Irish, les Corréziens ont connu leur troisième défaite en trois matchs. Pire, les Corréziens ont été sévèrement corrigés par les Anglais (36-3). Le prochain déplacement à Londres s'annonce compliqué.

Contenus sponsorisés