Icon Sport

Sexton en métronome, Meafou coûte cher... Le baromètre de Leinster-Toulouse

Sexton en métronome, Meafou coûte cher... Le baromètre de Leinster-Toulouse

Le 14/05/2022 à 18:55Mis à jour Le 14/05/2022 à 18:58

CHAMPIONS CUP - Le Stade toulousain n'a pas existé, ou presque, face aux Leinstermen sur la pelouse de l'Aviva Stadium. Un lourd revers 40-13 qui a mis fin à l'aventure toulousaine. Si Jonathan Sexton a parfaitement maîtrisé son sujet, Romain Ntamack n'a pas su repliquer dans une formation haut-garonnaise dépassée collectivement. Voici le baromètre du match !

Les Tops

James Lowe

L’ailier de l’équipe d’Irlande James Lowe a inscrit un doublé, marquant le premier essai de son équipe au quart d’heure de jeu, puis en assommant les Toulousains en début de seconde période, franchissant la ligne en marchant. Surtout son pied gauche a fait mal à la tête aux Toulousains, avec une longueur qui a maintenu les hommes d’Ugo Mola bien trop loin de la zone de marque.

James Lowe - Leinster

James Lowe - LeinsterIcon Sport

Caelan Doris

Il est difficile sortir un joueur de la troisième ligne irlandaise qui a livré une prestation exceptionnelle. Néanmoins, Caelan Doris a été omniprésent pendant 80 minutes. Un véritable poison dans le jeu au sol qui n’a pas permis aux Toulousains d’avoir des libérations rapides.

Jonathan Sexton

L’ouvreur irlandais est toujours aussi précieux pour le Leinster. Il a encore été un chef d’orchestre qui a joué une partition sans aucune fausse note, parfaitement à l’aise dans un jeu qu’il maîtrise sur le bout des doigts, multipliant les redoublées qui ont fait perdre la tête à la défense toulousaine.

Robbie Henshaw

A l’image d’une troisième ligne où il est difficile de sortir un joueur parmi les trois qui ont débuté la rencontre, la paire de centre irlandaise composée de Robbie Henshaw et Garry Ringrose a été brillante ce samedi à Dublin. Le premier des deux a néanmoins fait un peu plus de différence ballons en main notamment en première période.

Champions Cup - Robbie Henshaw (Leinster)

Champions Cup - Robbie Henshaw (Leinster)Icon Sport

Les flops

Emmanuel Meafou

Le deuxième ligne toulousain a pourtant été un des rares avants toulousains à avancer ballon en mains. En revanche, il a perdu sa lucidité devant les vagues offensives irlandaises. Il a rapidement été dans le viseur de l’arbitre (4 pénalités contre lui) qui n’a pas eu d’autre choix que de lui adresser un carton jaune pour une faute grossière.

Romain Ntamack

L’ouvreur toulousain avait bien débuté la rencontre avec un jeu au pied pour mettre le Leisnter sous pression. Il a été moins inspiré par la suite, mis sous pression par la défense adverse, et n’a pas trouvé de réponse tactique pour faire reculer les Irlandais, alors que les Toulousains avaient pris le parti de maintenir le ballon dans l’aire de jeu pour éviter les lancements de jeu du Leinster après touche.

Romain Ntamack - Toulouse

Romain Ntamack - ToulouseIcon Sport

Juan Cruz Mallia

L’ailier argentin, de retour à la compétition après son expulsion lors du huitième de finale aller face à l’Ulster, a été particulièrement maladroit sur le peu de ballons qu’il a eu à jouer. Il se fait notamment contrer dans ses vingt-deux mètres en début de seconde période. Une munition qui permettait au Leinster d’inscrire son troisième essai.

Rory Arnold

Il est certainement un des symboles de l’impuissance toulousaine dans les collisions qui ont été largement dominées par les Irlandais. Il n’a pas eu son impact habituel pour gagner la ligne d’avantage. Il n’a pas non plus réussi à perturber l’alignement du Leinster alors que les Irlandais sont redoutables pour lancer le jeu sur touche.

Rory Arnold - Toulouse

Rory Arnold - ToulouseIcon Sport

Contenus sponsorisés