Icon Sport

CHAMPIONS CUP - Les Saracens en finale après leur victoire au Munster (10-26)

Les Saracens défendront leur titre

Le 22/04/2017 à 18:07Mis à jour Le 22/04/2017 à 18:36

CHAMPIONS CUP - Les Saracens ont assez largement battu le Munster ce samedi à l'Aviva Stadium en demi-finale de Coupe d'Europe (10-26). Les Sarries défendront donc leur titre le 13 mai à Murrayfield face au vainqueur de Clermont - Leinster (dimanche, 16h).

Les Saracens défendront leur couronne à Édimbourg ! En totale maîtrise et sûrs de leurs forces, les tenants du titre ont dominé le Munster à l'Aviva Stadium de Dublin ce samedi (10-26). Derrière le pied chirurgical d'Owen Farrell, auteur de 16 points, c'est le pilier gauche Mako Vunipola qui a scellé le sort de cette rencontre peu avant l'heure de jeu (55e). Avant que Chris Wyles n'assène le coup de grâce (70e). Le Munster a été écœuré par le rideau défensif imperméable des Londoniens et n'a trouvé la faille que sur la sirène par l'intermédiaire de CJ Stander. Bien trop tard. Alors que la charnière irlandaise Ducan Williams - Tyler Bleyendaal n'a jamais su gérer les temps forts et a vécu un après-midi catastrophique. Les Sarries paraissent eux inarrêtables...

Imbattables Sarries. S'il était difficile de juger de la force des champions d'Europe en titre après leur quart de finale contre Glasgow, la prestation des hommes de Mark McCall ce samedi vient de rappeler au combien les Saracens seront durs à battre et à détrôner cette saison encore. Face au Munster et à l'Aviva Stadium, les Londoniens ont révélé leurs impressionnantes facultés : une défense imperméable et des leaders grandioses. Aucune faille n'est à déplorer chez cette équipe plus que complète. Les Saracens égalent par la même occasion le record du Leinster de 17 matches consécutifs sans défaite en Coupe d'Europe. La province irlandaise et Clermont ont déjà du souci à se faire...

Farrell porte les Sarries, la charnière irlandaise passe au travers

Dans un match non pas à sens unique mais dénué de suspense au fil des minutes, le Munster a essayé, insisté, appuyé, avant de se résigner. Après avoir laissés passer l'orage au cours du premier acte, les Saracens d'abord pragmatiques se sont mutés en véritable rouleau compresseur. Owen Farrell a été d'une gestion insolente au cours de ses 80 minutes. L'ouvreur anglais, auteur de 16 points et d'un 100% de réussite, a par ailleurs délivré une passe au pied décisive pour Chris Wyles. Lequel scella définitivement le succès des champions en titre.

Owen Farrell (Saracens) face au munster - 22 avril 2017

Owen Farrell (Saracens) face au munster - 22 avril 2017Icon Sport

En face, la musique fut toute autre. Duncan Williams n'est jamais parvenu à faire oublier le forfait de Conor Murray. Pire, le demi de mêlée, constamment mis sous pression, a multiplié les erreurs. Catastrophique au pied, son compère de l'ouverture Tyler Bleyendaal n'a pas fait mieux et n'a jamais su sortir le Munster d'un piège asphyxiant les Irlandais petit à petit. Les Sarries viennent de frapper fort sur la scène européenne. Ils sont plus que jamais favoris à leur propre succession.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0