Icon Sport

International - Ligue mondiale : le numéro 2 de World Rugby favorable à une promotion-relégation

Le numéro 2 de World Rugby favorable à une promotion-relégation
Par AFP

Le 01/03/2019 à 12:30Mis à jour Le 05/03/2019 à 11:32

INTERNATIONAL - Le vice-président de World Rugby Agustin Pichot se "bat encore" pour un projet de Ligue mondiale comptant deux divisions de 12 équipes avec promotion-relégation, et non un championnat fermé défavorable aux nations désargentées comme les Fidji, a-t-il réagi jeudi devant les nombreuses critiques.

"Je ne soutiendrai jamais une Ligue qui barre le chemin aux nations émergentes", a déclaré jeudi sur Twitter l'ancien international argentin après les critiques de l'Association internationale des joueurs (International Rugby Players, IRP). "Ma position et ma proposition ont toujours été les mêmes depuis le premier jour: 12+12 (deux divisions de 12 équipes chacune, NDLR) avec promotion-relégation et avec assez de période de repos pour les joueurs", écrit l'ancien demi de mêlée des Pumas, passé par le Stade Français et le Racing.

"Rien n'a encore été décidé, et je doute que ça (son projet, NDLR) le sera, mais je continuerai à essayer", a ajouté le N.2 de World Rugby. "Si nous n'y parvenons pas, ce ne sera pas la faute de ceux qui veulent faire grandir ce sport dans le monde." Selon le journal New Zealand Herald, cette nouvelle compétition, que la Fédération internationale espère lancer dès 2020, rassemblerait 12 équipes nationales: celles qui participent au Tournoi des six nations et celles de l'actuel Rugby Championship (la compétition entre les quatre grandes nations de l'hémisphère sud), auxquelles s'ajouteraient le Japon et les Etats-Unis.

Les îles du Pacifique (Fidji, Samoa, Tonga), qui regorgent de talents mais dont les finances ne décollent pas, seraient les grandes perdantes de cette version. L'IRP a déploré une absence de promotion-relégation qui "empêche" les "nations émergentes", en particulier celles d'Océanie, "d'accéder à des matches de haut niveau" et "limite leurs espoirs d'avancer et de progresser". "Le nombre de matches joués et le développement des nations émergentes sont au coeur du dialogue constructif sur le concept" de Ligue des Nations, s'est défendu World Rugby dans un communiqué diffusé jeudi.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0