Icon Sport

4e journée Challenge européen - BOPB-Worcester (33-25): Biarritz au courage

Biarritz au courage

Le 12/12/2013 à 22:39Mis à jour Le 12/12/2013 à 23:11

Même réduits à quatorze au début de la seconde période, les Biarrots ont trouvé les ressources pour aller chercher une victoire bonifiée contre Worcester (33-25).

Ils ont attendu jusqu'au bout, pour s'offrir cette victoire. Mais les Biarrots réalisent finalement une très bonne opération ce jeudi soir, lors de la quatrième journée de Challenge européen. Avec quatre essais inscrits par l'ailier Teddy Thomas (2) et le demi de mêlée Yann Lesgourgues (2) sur de jolis exploits, ils s'offrent une victoire (33-25) qui a mis du temps à se dessiner (la 74e pour être plus précis), et prennent même un point de bonus offensif. Ce deuxième match remporté en une semaine contre les Worcester permet aux Basques de prendre provisoirement la tête de leur groupe, et de se rassurer, un peu, avant de retrouver le Top 14.

Malgré de bonnes intentions, les hommes de Didier Faugeron ont mis du temps avant de prendre le dessus sur les Anglais de Worcester. Il faut dire que ces derniers ont su parfaitement se nourrir des errements basques. Dès la 19e seconde, après un contre réussi par Sua sur l'arrière Couet-Lannes, le demi de mêlée samoan a marqué d'entrée le premier essai. Souvent menés, c'est au courage que les Basques sont restés dans leur match, avant de définitivement prendre le dessus, à la 74e, après deux essais consécutifs de Thomas, bien aidé par Gimenez (59e) puis Waenga (73e).

Des Biarrots bousculés en mêlée

Pourtant dominateurs dans la possession, c'est d'abord grâce à deux exploits personnels de Yann Lesgourgues (sur un petit coup de pied pour lui-même, à la 5e, puis à la sortie d'une mêlée à la 30e) que les Biarrots ont pu s'accrocher au tableau de marque. Une leçon de courage à apprendre par cœur pour le Top 14. A l'inverse de la qualité de jeu affichée avant la pause qui, elle, s'est montrée bien plus faible. Mangés en mêlée, comme en touche, les joueurs du BOPB n'y sont pas mieux arrivés dans le jeu courant, où mauvais choix se sont accompagnés d'imprécisions fatales.

Avant, qu'enfin, ils réussissent à poser un peu plus leur jeu en deuxième période, où ils ont continué à jouer balle en mains, avec plus de réussite, pour avancer continuellement, à l'aide d'une meilleure alternance. Les deux essais de Thomas, où, après fixation des avants, ce sont les deux centres qui ont fait une première différence, en sont la preuve. Au point que les Basques, affichant une belle rage, ont finalement réussi à camper du côté adverse, en fin de match. Jusqu'à la dernière pénalité de Baby (78e), scellant cette importante victoire dans une compétition qui pourrait être un rayon de soleil dans la saison terne des Biarrots.

Contenus sponsorisés
0
0