Icon Sport

Coly : "Le parcours de Melvyn Jaminet inspire tous les joueurs de Pro D2"

Coly : "Le parcours de Melvyn Jaminet inspire tous les joueurs de Pro D2"

Le 25/01/2022 à 19:19Mis à jour

TOURNOI DES 6 NATIONS 2022 - Léo Coly, 22 ans et demi de mêlée de son état, est la sensation de la superbe saison des Montois en Pro D2. Pour la première fois, il a été appelé dans le groupe France par le sélectionneur Fabien Galthié. Il raconte...

Comment avez-vous accueilli votre convocation dans le groupe France ?

C'était une immense surprise. Je savais que j'étais suivi mais je m'attendais pas à recevoir ce coup de fil (de Fabien Galthié) dimanche soir... Maintenant, il y a beaucoup de monde à ce poste, je prends donc les choses comme elles viennent.

Le week-end dernier, vous affrontiez Narbonne en championnat de Pro D2. Comment vivez-vous le fait d'être aujourd'hui appelé en équipe de France ?

Ca fait un grand saut, c'est certain... Mais c'est aussi très enrichissant. Il me faut désormais glâner un maximum d'expérience. En cela, retrouver des joueurs avec qui j'ai remporté le championnat du monde des moins de 20 ans, il y a deux ans, est un atout supplémentaire. Ca accélère mon intégration.

Pouvez-vous nous raconter votre parcours ? Les gens vous connaissent peu...

J'ai débuté le rugby à Biscarosse, dans les Landes, à l'âge de 13 ans. C'est en Junior Crabos que je suis arrivé à Mont-de-Marsan. J'ai connu mon premier match avec les pros à 18 ans. En ai-je assez dit ?

Oui, merci. Lors du précédent Tournoi des 6 Nations, vous étiez simple partenaire d'entrainement. Aujourd'hui, vous êtes partie intégrante du groupe France. Ca change quoi, au juste ?

Ca change pas grand chose au quotidien ; je profite de chaque instant, j'engrange tout ce que je peux engranger.

Le parcours de Melvyn Jaminet, surgi en équipe nationale après avoir seulement connu le Pro D2, vous a-t-il inspiré d'une manière ou d'une autre ?

Oui, bien sûr. Je pense que le parcours de Melvyn inspire une bonne partie des joueurs de Pro D2. Ce serait mentir que de dire le contraire.

Quel sera votre avenir à court terme ? Jouerez-vous encore à Mont-de-Marsan la saison prochaine ?

A ce sujet, je donnerai une réponse incessamment sous peu.

Contenus sponsorisés