Midi Olympique

Le calme avant la tempête

Le calme avant la tempête
Par Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 21/02/2020 à 18:51Mis à jour Le 21/02/2020 à 18:56

TOURNOI DES 6 NATIONS 2020 - À la veille du choc face au pays de Galles, les Bleus ont pris leurs marques sur la pelouse du Principality Stadium en ce vendredi après-midi. Un baptême pour la plupart des Bleus, déterminés à en découdre avec les tenants du titre.

Ce vendredi, à 14 heures, les Bleus ont pénétré dans l'antre sacré du Principality Stadium à l'occasion de l'entraînement du capitaine, quelques heures après leurs adversaires du week-end. Une grande première pour la majorité des hommes de Fabien Galthié : dix-neuf des vingt-trois joueurs retenus pour défier le XV du Poireau n'avaient en effet jamais foulé cette pelouse. Seuls Gaël Fickou, Bernard Le Roux, Camille Chat et Virimi Vakatawa avaient déjà connu ce "douloureux honneur", aucun d'entre eux ne s'y étant d'ailleurs imposés. Shaun Edwards, le nouveau spécialiste de la défense, a de son côté joué les guides, fort de ses onze années passées dans les parages.

Vingt-quatre heures avant le choc attendu face au pays de Galles, Romain Ntamack, le premier à être entré sur le terrain, et ses partenaires, tous visages fermés, ont pris leurs marques sous le toit du feu Millennium. La séance a débuté avec un intense échauffement conduit, de la voix et du geste, par le directeur de la performance Thibault Giroud. En suivant, les trois-quarts ont travaillé leur jeu au pied, le triangle d'arrière accompagné de Grégory Alldritt se concentrant sur les réceptions aériennes. Pendant ce temps, de l'autre côté de la pelouse, les avants répétaient les premières phases de jeu à blanc. À l'abri des objectifs et des caméras, le XV de France a fini de répéter ses gammes collectives sous l’œil de Bernard Laporte.

Aucun pépin n'était à déplorer au terme de cette ultime séance. Le cas Arthur Vincent, apparu avec une cuisse bandée, ne suscitait pas d'inquiétude particulière. "Il n'y a rien de majeur à signaler, les joueurs sont prêts", résumait quelques minutes après le manager Raphaël Ibanez, lors du point presse, avant de reprendre le chemin de l'hôtel du côté de Cardiff Bay. Pour une dernière respiration avant de passer aux choses sérieuses. Après le calme, place à la tempête.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés