Icon Sport

Fitzpatrick : "L'Écosse peut être une menace pour la Coupe du monde 2019"

Fitzpatrick : "L'Écosse peut être une menace pour la Coupe du monde 2019"
Par Rugbyrama

Le 29/11/2017 à 13:14Mis à jour Le 29/11/2017 à 14:58

6 NATIONS - L'ancien talonneur et capitaine des All Blacks, Sean Fitzpatrick, considère que l'Écosse sera une "menace majeure" lors de la Coupe du monde 2019.

Interrogé par la BBC, l'ancien capitaine (92 sélections) des All Blacks a déclaré que les progrès réalisés par l'Écosse pourraient avoir un impact sur l'échiquier mondial. En 2015, ils avaient échoué d'un tout petit point en quarts de finale (défaite 35-34 contre l'Australie). AU Japon, en 2019, les Écossais défieront les Irlandais en poule et le vainqueur de ce choc de la poule A devrait éviter les Blacks en quarts de finale. Même si ces derniers sont également dans la poule de l'Afrique du Sud donc le quart de finale ne sera pas une mince affaire quoi qu'il en soit.

" Greg Townsend a fait du super boulot"

"Nous sommes désormais sur un milieu de cyle en terme des joueurs (écossais) en développement. Ils ont un vrai noyau dur de joueurs de niveau international maintenant. Ils ont eu beaucoup de joueurs blessés cette année, ce qui a permis à d'autres joueurs de se développer au niveau international. Une opportunité qu'ils n'auraient pas eu sans les nombreuses blessures". Le staff écossais a en effet du faire appel à de nombreux joueurs pour ces tests d'automne. Fitzpatrick n'avait jamais entendu parler de certains d'entre eux avant ces matchs internationaux et il trouve ça magnifique. Selon lui l'Écosse a réalisé un grand match lors de sa défaite contre la Nouvelle-Zélande (17-22). "C'est vrai qu'ils ont joué le match de leur vie contre nous mais ce qui est vraiment réjouissant, pour un supporter écossais, c'est de voir qu'ils ont remis ça et joué au moins aussi bien contre l'Australie la semaine suivante. La plupart des équipes jouent bien contre les All Blacks mais ne parviennent pas à garder ce niveau dans les rencontres qui suivent. À cet égard, Greg Townsend a fait du super boulot en continuant à bâtir sur la base développée par Vern Cotter durant des années. Ce qui est plaisant sur ces deux dernières semaines, c'est qu'ils ont à la fois marqué de nombreux essais mais également très bien défendu". Conséquence de ce qu'il a pu observer lors de ces tests d'automne, Fitzpatrick considère que le Six Nations à venir sera encore plus concurrentiel que d'habitude. "Recevoir l'Angleterre sera un gros avantage pour l'Écosse" a t-il ajouté.

Sean Fitzpatrick (Nouvelle-Zélande) le 31 juillet 1995

Sean Fitzpatrick (Nouvelle-Zélande) le 31 juillet 1995Icon Sport

0
0