Top 14 - Toulon : Bernard Lemaître prêt à céder le club "pour un euro symbolique", en cas d'offre sérieuse

  • À 85 ans, le président du RCT Benard Lemaître a évoqué sa succession à la tête du club
    À 85 ans, le président du RCT Benard Lemaître a évoqué sa succession à la tête du club Icon Sport - Scoop Dyga
Publié le Mis à jour
Partager :

À 85 ans, le président du RCT Bernard Lemaître a évoqué sa succession à la tête du club dans les colonnes du Figaro. Il se dit prêt à vendre le club pour un euro symbolique si la candidature du repreneur est sérieuse et solide. 

Depuis son arrivée à la tête du RCT, en 2019 (année où il est devenu actionnaire majoritaire du club), Bernard Lemaître a montré qu'il n'avait pas peur d'investir massivement pour la réussite de son club. Après avoir dépensé des millions d'euros au fils des ans, l'homme d'affaires dit ne pas éprouver un sentiment de lassitude. Seulement, à 85 ans, la question d'un éventuel successeur peut parfois revenir sur la table. Ce fut le cas lors d'un entretien accordé ce samedi au Figaro, dans lequel Lemaître - après avoir exprimé sa déception envers Waisea Nayacalevu - a évoqué le futur du club. 

"Trouver cet oiseau rare n'est pas facile"

Interrogé sur une éventuelle volonté de récupérer l'argent qu'il avait investi, le président toulonnais a émi la possibilité qu'un repreneur arrive : "Pour qu'une transmission se fasse facilement, il faut plusieurs conditions. Que le club soit attirant, donc qu'il retrouve la notoriété qu'il a eue dans les années 2010. Il faut aussi un mode de fonctionnement correspondant à celui d'une entreprise moderne. Il faut, enfin, que le repreneur ait les poches profondes et accepte d'y puiser pour assumer son rôle d'actionnaire. Je le suis à 99,9%, donc je fais le boulot. Je ne m'en plains pas, même si c'est un peu lourd... Trouver cet oiseau rare n'est pas facile. Mais, s'il se présente, je considérerai sa candidature. Quant à récupérer la mise, ce n'est pas du tout dans mon esprit. Si je trouve une personne prête à assurer ma suite, je serai très heureux de lui céder le club pour un euro symbolique..."

Bernard Lemaître est revenu sur le départ de son centre Waisea Nayacalevu. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'homme d'affaires a été déçu par son joueur...https://t.co/EESTZuKiv1

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) May 11, 2024

À demi-mot, Bernard Lemaître ouvrait donc la porte à de futurs repreneurs. Encore faudrait-il que ces derniers parviennent à cocher toutes les conditions exigées par l'actuel président qui, c'est certain, veut laisser le club entre de bonnes mains. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (7)
luc1957 Il y a 11 jours Le 13/05/2024 à 20:01

..."trouver cet oiseau rare n'est pas facile", evidemment, c'est pas un oiseau, c'est un co....on.! :-)

Aguilar Il y a 11 jours Le 13/05/2024 à 13:32

Le déficit est de combien...?

abracadabra Il y a 13 jours Le 11/05/2024 à 20:24

Aldigé ? Non sérieusement avec lui direction fédérale