Transferts. Top 14 - Vers une arrivée anticipée de Mateo Carreras à Bayonne ?

  • L'arrivée anticipée de Mateo Carreras a été annoncée au groupe bayonnais, ce lundi.
    L'arrivée anticipée de Mateo Carreras a été annoncée au groupe bayonnais, ce lundi. - Icon Sport
Publié le
Partager :

Alors que l’effectif ciel et blanc est décimé par plusieurs blessures, notamment au niveau de la ligne de trois-quarts, l’international argentin Mateo Carreras, qui a déjà signé pour la saison prochaine, pourrait arriver plus tôt que prévu, sur la Côte basque.

Mateo Carreras à Bayonne, c’est pour tout de suite ? Ce bruit, qui revenait avec insistance ces dernières semaines sur la Côte basque, pourrait devenir réalité. Selon nos informations, le club travaille activement à l’arrivée anticipée de l’international argentin, sur les bords de Nive. Il pourrait même débarquer au Pays basque en fin de semaine et faire ses premiers pas avec le groupe ciel et blanc, à l’entraînement, dans la foulée.
C’est, en tout cas, ce que le staff a annoncé au groupe professionnel, lors d’une réunion lundi matin. Du côté de Jean Dauger, le club basque doit faire face à plusieurs absences pour de longues durées, au niveau de la ligne de trois-quarts. Le centre Sireli Maqala, qui s’est fait opérer de la cheville, va manquer trois mois de compétition.

Joker médical

L’arrière ou ailier Luke Morahan, est, dans les faits, toujours un joueur de l’Aviron bayonnais (son contrat court jusqu’en juin). Mais il n’a plus joué depuis plus d’un an. “Il a ce problème physique et neurologique. En l’état actuel des choses, il n’y a pas d’amélioration, pas de signe qui permettraient de dire que Morahan va rejouer au rugby ou à l’Aviron bayonnais”, nous expliquait, à ce sujet Philippe Tayeb début décembre. C’est en tant que joker médical de Luke Morahan que Carreras devrait débarquer plus tôt que prévu au Pays basque, si ce qui a été annoncé aux joueurs hier matin, venait à se concrétiser.
Titulaire indiscutable avec les Pumas, lors de la dernière Coupe du monde (six titularisations et un triplé face au Japon), Carreras a ensuite retrouvé son club de Newcastle. Il n’a joué que trois rencontres avec les Falcons et il était remplaçant, fin janvier, lors de sa dernière apparition en Premiership. Après quatre ans en Angleterre (2020-2024), il a voulu donner un nouveau tournant à sa carrière en s'engageant, à partir de l'été 2024, à l'Aviron pour les deux prochaines saisons. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (6)
coluche24 Il y a 1 mois Le 20/02/2024 à 15:24

Le rugby français devient n'importe quoi dans les mutations, ça devient la NBA.

Zaintza Il y a 1 mois Le 20/02/2024 à 15:40

Le mieux quand on y connait rien c'est d'éviter de commenter et accessoirement de lire l'article jusqu'au bout, ça peut aider à la compréhension...allez vas-y champion explique nous ce qui te dérange ici ? On n'a plus le droit d'avoir un joker médical pour palier à certaines blessures ? Ce n'est absolument pas une mutation comme on a pu voir ces dernières semaines. Alors stop ce genre de message hors sujet et complétement faux comme si Bayonne l'avait recruté du jour au lendemain. Ce transfert est non seulement connu depuis de nombreux mois et en plus ici on parle d'une solution de dépannage pour combler une avalanche de blessure = définition d'un joker médical.

Aberwrach Il y a 1 mois Le 20/02/2024 à 12:02

C'est vrai qu'il n'y a aucun joueur français (TOP14 ou ProD2) possible pour suppléer le poste même en tant que joker médical.
Détacher temporairement un joueur qui joue peu pourquoi pas, un CDD ça existe.
Les jeunes ou moins jeunes ont du soucis à ce faire pour trouver leur place. Il va être temps de fermer les écoles de rugby.

Jeff66 Il y a 1 mois Le 20/02/2024 à 11:18

Les PUMAS valeur sûre du marché