6 Nations 2024 - Qui est François Mey, le jeune arrière de Clermont sélectionné avec l'Italie ?

Par Clément Labonne
  • François Mey a impressionné avec les moins de vingt ans italiens lors des deux dernières saisons.
    François Mey a impressionné avec les moins de vingt ans italiens lors des deux dernières saisons. SUSA / Icon Sport
Publié le
Partager :

Gonzalo Quesada a dévoilé une première liste de 33 joueurs italiens pour préparer la rencontre face au XV de France. Parmi eux, le sélectionneur de la Squadra Azzurra a sélectionné François Mey, tout jeune arrière de Clermont qui ne cesse de briller avec les Espoirs auvergnats.

Il est l'une des grandes curiosités italiennes. À vingt ans, François Mey a été sélectionné par Gonzalo Quesada pour préparer la rencontre face au XV de France (25 février, 16 heures) dans le cadre de la troisième journée du Tournoi des 6 Nations. Le jeune arrière de Clermont ne cesse d'impressionner depuis deux saisons, tant avec les Espoirs de l'ASM et les moins de vingt ans italiens. Doté d'un profil grand et élancé, Mey possède un long jeu au pied et une force de pénétration surprenante à un si jeune âge. Capable de porter le numéro 15 et d'évoluer au centre, l'Italien a tapé dans l'œil de Quesada il y a déjà plusieurs mois.

"Gonzalo nous avait appelés dès le début de l'année pour François. Il a fait le premier stage de l'Italie avec eux  et il fait partie des principaux jeunes à potentiel pour la Squadra Azzurra. C’est dans ce sens-là qu’ils l’ont fait venir, à l'instar de plusieurs jeunes français sélectionnés par Fabien Galthié. L'opportunité est énorme pour lui, il va notamment côtoyer des joueurs comme Ange Capuozzo ou Monty Ioane qui vont le faire progresser à vitesse grand V" affirme Didier Retière, directeur du développement sportif de Clermont. Sauf grande surprise, ou absence de taille, François Mey ne devrait pas connaître sa première sélection dans l'immédiat, mais l'avenir s'annonce radieux pour le jeune italien.

François Mey avait joué contre La Rochelle la saison dernière.
François Mey avait joué contre La Rochelle la saison dernière. Icon Sport

Un statut de non Jiff pénalisant... pour l'instant

Gravement blessé à la cheville en fin d'année 2023, François Mey s'est remis sur pied après avoir traversé une période difficile. Taulier de la ligne d'attaque des Espoirs clermontois, le jeune italien n'a joué qu'à deux reprises avec le groupe professionnel de l'ASM, au printemps dernier. S'il évolue presque quotidiennement sous les ordres de Chriostophe Urios à l'entraînement, Mey est actuellement pénalisé par son statut de non Jiff. L'arrière sera officiellement Jiff à l'issue de la saison 2024-2025.

Un problème de taille puisque l'ASM n'a actuellement aucune marge sur le quota Jiff et reste en dessous du seuil autorisé par la LNR. Dans ce contexte, et derrière un Alex Newsome impérial cette saison, il ne reste que peu de place au jeune Mey pour porter la tunique jaune et bleue. "François est quelqu'un d’intelligent et de posé. C’est un joueur qui a un certain potentiel. La suite de la saison va nous donner plus d’indications sur son avenir, il y a plusieurs possibilités au niveau de son poste" anticipe Didier Retière. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (3)
unquartdecentre Il y a 1 mois Le 16/02/2024 à 11:51

S'il est si exceptionnel, pourquoi pas sacrifier un autre non jiff à son profit?!

unquartdecentre Il y a 1 mois Le 16/02/2024 à 09:10

Il brille tellement que Urios ne le fait pas jouer. Y a de quoi être dubitatif du coup sur son niveau réel.

Dordogne24100 Il y a 1 mois Le 16/02/2024 à 09:38

comme indiqué dans l'article URIOS face à la contrainte quota Jiff, le peu de fois où il ne met pas Newsome (repos blessure) il mettra plus facilement un JIFF (Rozière) qu'un jeune étranger.....